Infos

Plus de 120.000 vues de l'état civil ajoutées dans le Gard

Aux Archives du Gard, la numérisation et la publication en ligne de nombreux documents se poursuit. Il s'agit notamment des registres de l'état civil, très demandés par les généalogistes. Depuis janvier 2022, plus de 120.000 nouvelles vues ont été intégrées : registres paroissiaux, d'état civil et tables décennales concernant de nombreuses communes. Pour vérifier la date de mise en ligne, vous pouvez consulter dans l'onglet "présentation" de l'inventaire de la commune qui vous intéresse la "Date de dernière modification de la description". 

Les tables de l'enregistrement sont également en cours de numérisation et diffusion. Sont déjà disponibles, les tables de décès, successions et absences, hormis quelques registres, en trop mauvais état, qui doivent être restaurés avant numérisation et seront ajoutés ultérieurement, ainsi que des tables diverses (acquéreurs, vendeurs, baux, contrats de mariage, testaments, donations...). En juillet dernier, 118 registres ont été ajoutés. 

A consulter également depuis le printemps dernier, les 170.896 pages relatives aux délibérations du conseil général (1800-1940). Les Archives départementales du Gard ont choisi de numériser ce qui n’existait qu’en manuscrit, soit an VIII-1836, puis les imprimés 1837-1940. A cela, se sont ajoutés les registres antérieurs à 1800, qui permettent d'accéder pour la période révolutionnaire, aux procès-verbaux des différentes instances : assemblée administrative [conseil général] du département, imprimés à Nîmes (1790-1792) et conseil administratif (1792-1793), délibérations et arrêtés, etc. 

Concernant les compoix, ancêtres du cadastre et les délibérations communales, parfois prêtées par les communes, la campagne de numérisation est en cours. Les premiers recensent les biens de chaque propriétaire, les secondes sont une source historique essentielle des archives communales. Les mises en ligne se font au fil de la numérisation. Le dernier ajout en date du 7 septembre 2022 concerne 18 communes. 

Commentaires