Infos

Quand la généalogie se met au service de la recherche médicale...

La généalogie utile à la science ? Oui, aussi surprenant que cela puisse paraître, notre bon vieux loisir peut aussi se mettre au service de la recherche médicale.

C'est l'expérience vécue par des généalogistes de Loire-Atlantique et des Cotes d'Armor qui ont répondu à la sollicitation de Nadine Pellen, une doctorante en démographie pour alimenter sa thèse sur "les structures familiales des personnes atteintes de mucoviscidose en Bretagne". Le but était de retrouver les ancêtres de plusieurs personnes atteintes de cette très grave affection génétique, afin de prouver leurs liens de parenté et aux fins d'analyse. Au final, plusieurs couples dits fondateurs ont pu être identifiés et situés. L'un d'entre eux, marié en 1690 à Plozévet (Finistère) a transmis le gène responsable de la maladie à 19 malades bretons sur 20. Les généalogistes bénévoles sont également remontés jusqu'à un autre couple marié en 1656 à Plouhinec, lui aussi responsable de la transmission d'un autre gène de la mucoviscidose.

La généalogie, auxiliaire de la médecine ? Oui et grâce au bénévolat mis en oeuvre par plusieurs associations dont le Cercle généalogique du Centre Est Bretagne (Cegenceb), le Centre généalogique des Côtes-d'Armor et d'autres cercles de la région.

Photo : Wolfiewolf, Flickr.

Commentaires