Infos

Quoi de neuf dans la famille ? Notre arbre généalogique à la lumière des tests ADN

La montée en puissance des tests ADN à visée généalogique n’a pas échappé à Jean-Louis Beaucarnot qui s’est associé à l’une des spécialistes, Nathalie Jovanovic-Floricourt, pour faire découvrir des histoires de famille, éclairées par des éléments techniques, dans son nouvel ouvrage Quoi de neuf dans la famille ? Notre arbre généalogique à la lumière des tests ADN. Comme il le souligne dans l'entretien qui suit, sa volonté est de montrer aux généalogistes ce qu'ils peuvent attendre concrètement de cette nouvelle approche.

Pourquoi vous intéressez-vous à la généalogie génétique ?

Je vois dans la généalogie génétique la troisième « révolution » généalogique, après sa démocratisation, dès les années 1980/90 avec mes émissions radio-TV et l’orchestration des associations et de la RFG, et après l’explosion permise par Internet, au cours des vingt dernières années.

L’actuelle montée en puissance des tests ADN, mêmes interdits, montre qu’une nouvelle vague est en marche, avec une nouvelle génération. Une génération jeune, animée par de nouvelles motivations, agissant souvent de façon impulsive, par simple curiosité des origines ethniques, mais qui va ce faisant découvrir la généalogie et qui va donc immanquablement faire augmenter les rangs de ses passionnés.

Comment avez-vous travaillé ?

Mon éditeur m’a demandé un livre consacré au sujet et accessible à tous. Mais, si cela faisait plusieurs mois que je m’y étais moi-même lancé, je lui ai expliqué que « généalogiste génétique » était devenu notamment en Amérique un nouveau métier, qui demandait un apprentissage et des compétences techniques que j’étais encore loin de maîtriser.

Je lui ai donc proposé d’écrire ce livre à deux, en me rapprochant de Nathalie Jovanovic-Floricourt. Le principe a été que je rassemblais et présentais des témoignages de chercheurs, dont elle permettait, par des « décryptages », de comprendre les méthodes et les résultats.

Quels sont les principaux enseignements ?

Le livre veut surtout montrer aux généalogistes ce qu’ils peuvent très concrètement attendre de cette nouvelle approche, dont le grand enseignement ne se situe nullement au niveau des fameuses origines ethniques.

À qui sait les exploiter, les correspondances génétiques, permettront en effet de retrouver des cousins, mais surtout – au terme d’un travail de fourmi – de parvenir à identifier le père inconnu d’un enfant naturel, né de mère célibataire, quitte à ce que cet enfant soit né dans les années 1830. L’étude du chromosome Y permettra d’enfin savoir si deux lignées homonymes, ayant leurs berceaux à 200 km de distances ont ou non une souche commune. En se révélant dans ces cas véritablement miraculeux, les tests ADN méritent en effet amplement le travail que nous avons fait.

Références

Jean-Louis Beaucarnot et Nathalie Jovanovic-Floricourt, Quoi de neuf dans la famille ? Notre arbre généalogique à la lumière des tests ADN, Buchet/Chastel, janvier 2021, 400 pages, 21 €, ISBN : 978-2-283-03457-6.

Disponible sur notre boutique : https://boutique.rfgenealogie.com/produit/quoi-de-neuf-dans-la-famille 

Retrouvez cette actualité dans nos publications

Commentaires

1 commentaire
  • Portrait de Sylvain OERLEMANS

    Enfin un livre plaisant et amusant à lire sur la Généalogie Génétique! On y passe du crâne d'Henri IV à ce shérif qui se découvre à 18% africain. Les histoires de Jean-Louis Beaucarnot se suivent -sans se répéter- éclairées par les explications avisées de Nathalie Jovanovic-Floricourt. Pas de prise de tête, rien que des récits qu'on pourrait croire romancés, mais qui ne sont que l'illustration des formidables potentialités offertes par l'analyse de notre ADN. Jusqu'à pouvoir reconstituer celui d'ancêtres disparus depuis plusieurs siècles. J'ai lu le livre sans décrocher, de la première à la dernière histoire.