Infos

Registres matricules 14-18 : déjà 11 sites en ligne

Les services d'archives départementales n'ont pas tardé à réagir positivement à la nouvelle délibération de la CNIL. Déjà 11 d'entre eux profitent de cette autorisation de publier les registres matricules de la Grande Guerre. L'Ain (1864-1921), les Bouches-du-Rhône (1872-1921), le Calvados (1870-1921 - site payant), la Corse (le site de la Corse du Sud publie les registres matricules aussi pour les deux départements avec la Haute-Corse de 1859 à 1918), la Creuse ((1872-1921), l'Hérault (1867-1922), le Nord (1867-1921), le Pas-de-Calais (1867-1921), le Puy-de-Dôme (1859-1921) et la Savoie (1878-1891 puis de 1913 à 1917).

D'autres départements, plus nombreux ceux-là puisqu'ils sont 27, proposent les tables alphabétiques des registres matricules de cette période. Cela permet au moins de connaître la présence -ou l'absence- d'une fiche au nom de l'aïeul Poilu. Enfin, 18 portails d'archives proposent des registres matricules ou des tables alphabétiques, mais n'allant pas jusqu'à la période de la Première Guerre mondiale. A noter que vu la durée du service militaire de l'époque, des conscrits des années juste avant la guerre, mais ayant quand même fait la guerre, peuvent se trouver sur Internet dans certains départements arrêtant leur publication un peu avant le conflit.

C'est évidemment à voir au cas par cas, sachant que le mouvement n'est pas terminé. De nombreux services d'archives vont continuer à mettre à jour leurs sites afin de proposer des sources militaires pour le Centenaire de la Guerre. Un portail des registres matricules devrait donner un accès unique à ces images d'ici quelques temps.

Pour accéder aux sites d'archives, consutez la carte des archives en ligne de la RFG.

Commentaires