Infos

Retrouvez les dossiers des Résistants au Service Historique de la Défense

Par Anonyme

Les dossiers de près de 600.000 membres de la Résistance font l'objet de deux nouveaux inventaires accessibles sur le site du Service Historique de la Défense. Ces deux nouveaux instruments de recherche décrivent des centaines de milliers de dossiers individuels établis pendant et après la Seconde Guerre mondiale. Ils permettent aujourd’hui de retracer le parcours de celles et ceux qui se sont engagés dans la Résistance, en tout cas ceux qui ont fait l'objet d'un dossier.

La sous-série GR 16 P concerne des personnes dont les services de résistance ont été homologués, ou non, au titre des Forces française libres (FFL), des Forces françaises intérieures (FFI), des Forces françaises combattantes (FFC), des déportés et internés résistants (DIR) ou de la Résistance intérieure française (RIF). Ces dossiers, issus du travail administratif du bureau Résistance figurent parmi les archives les plus communiquées en salle de lecture à Vincennes.

La mise en ligne de l'inventaire GR16P ne permet pas de consulter les dossiers eux mêmes, mais de les décrire très précisément après avoir effectué une requête dans la table alphabétique. Les chercheurs peuvent ainsi identifier, puis commander les dossiers à distance afin de les consulter en salle de lecture.

Autre mise en ligne, l’inventaire des dossiers individuels des agents des réseaux des Forces françaises combattantes, constitués par la direction générale des études et recherches (DGER) en 1944 et 1945. Ces archives encore inédites sont étroitement complémentaires des dossiers individuels du bureau Résistance. Actuellement, seuls les dossiers des agents des réseaux de renseignement sont inventoriés. En 2016, l’inventaire sera complété pour faire apparaître les dossiers des réseaux action et évasion, l’ensemble formant la sous-série GR 28 P 4.

Liens et explications détaillées :

Commentaires

1 commentaire
  • Portrait de Centis-Baty

    Bonjour, Je fais des recherches sur ma famille pendant la deuxième guerre mondiale. J'ai retrouvé mon oncle Raoul Jamin (fusillé au Mont Valérien), sa femme ma tante Clotilde Jamin-Baty arrêtée et envoyée dans plusieurs camps . Je viens de découvrir que mon cousin Guy Separi appartenait aux FFI, je possède son numéro Vincennes 16 P 545105 (service historique de la défense), mais je ne trouve pas ce dossier tout comme je ne trouve rien sur mon père Maurice Baty ( Stalag XVII A) qui a passé 5 ans prisonnier en Autriche à Kaisersteinbruch. Merci d'avance pour votre réponse G Centis-Baty