Infos

RootsTech 2015 : Quel est votre héritage ?

Du 12 au 14 février 2015, s'est tenue à Salt Lake City (US) la grande messe de la généalogie, organisée par FamilySearch. Que faut-il en retenir ?

20.000 personnes se sont déplacées cette année pour découvrir comment commencer sa généalogie, comment l'exploiter, avec quels outils.

Comme les autres années, le salon était très orienté sur le storytelling (lire Il suffit de trois générations).

C'est donc sans surprise que le vainqueur de l'Innovator Showdown, concours récompensant les meilleurs sites et applications à destination des généalogistes, fut StoryWorth. Cette start-up basée à San Francisco vous propose un espace de stockage pour y conserver tous vos souvenirs de famille.

Cela vous rappelle quelque chose ? C'était aussi le concept de SavingMemoriesForever, le vainqueur 2014. À ceci près que StoryWorth offre quelques options supplémentaires, comme l'envoi d'un courriel hebdomadaire pour vous rappeler de poser une question précise à un membre de votre famille afin d'enrichir votre histoire familiale : "dit grand-père, à quel âge, tu as eu ta première voiture ?" Pour poser cette question, à laquelle, vous n'auriez pas pensé, il vous en coûtera 11 € par mois.

Le favori des généalogistes français qui ont suivi l'évènement, n'est arrivé que deuxième de ce concours.

<blockquote class="twitter-tweet" data-conversation="none" lang="fr"><p><a href="https://twitter.com/gazetteancetres">@gazetteancetres</a> <a href="https://twitter.com/chroniques92">@chroniques92</a> au niveau technique, c'est argussearch qui me semblait le plus innovant.</p>&mdash; Elodie D. (@lodeetwit) <a href="https://twitter.com/lodeetwit/status/566314543580975104">13 Février 2015</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

ArgusSearch est un moteur de recherche capable de lire les écritures anciennes. Imaginez faire une recherche plein texte pour un nom de famille dans votre site d'Archives en ligne favori, et le moteur de recherche va lire pour vous tous les documents référencés et vous proposer ses résultats.

Deuxième grand sujet de RootsTech, après le storytelling, la généalogie génétique ; comprenez retrouver vos ancêtres grâce à votre ADN.

<blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p>L'analyse ADN est vraiment devenue une composante importante de la généalogie aux Etats Unis <a href="https://twitter.com/hashtag/rootstech?src=hash">#rootstech</a></p>&mdash; chroniques92 (@chroniques92) <a href="https://twitter.com/chroniques92/status/566636395000004608">14 Février 2015</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Les deux grandes sociétés généalogiques que sont FindMyPast et Ancestry ont profité de l'ouverture du salon pour faire chacune une grande annonce sur le sujet ; partenariat avec FamilyTreeDNA pour l'une et développement d'une fonctionnalité liée aux résultats des tests ADN déposés sur son site pour l'autre.

Si le sujet vous intéresse, mais que vous ne comprenez pas bien le fonctionnement et / ou l'intérêt d'une telle démarche, je vous recommande l'intervention [en anglais] de Diane Southard sur le sujet ; vous pouvez retrouver le syllabus "Getting started in genetic genealogy" en cliquant ici. Un peu plus technique, mais tout aussi passionnant, Lauren Mahieu explique dans son article Awesome autosomal DNA solves the mystery of Martha’s maiden name!, comment une analyse ADN et une enquête généalogique approfondie, lui ont permis de résoudre le mystère du nom de jeune fille d'une aïeule.

Dans RootsTech, il y a Roots (racines), nous l'avons vu avec le storytelling et l'ADN, mais il y a aussi Tech, pour technologie(s).

Thomas MacEntee, le pape des généablogueurs anglo-saxons, a présenté sa boîte à outils du généalogiste [vidéo]. Cela va du journal de recherche, aux outils comme Evernote ou Dropbox, en passant par les agrégateurs de liens. Thomas a mis tous les liens ainsi que sa boîte à outils à disposition de tous dans son syllabus Building a research toolbox.

<blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p><a href="https://twitter.com/hashtag/rootstech?src=hash">#rootstech</a> premiere fois que je vois Thomas McEntee le pape des geneablogueurs US &quot;en vrai&quot; sa toobox weebly est là <a href="http://t.co/SAc7Hcya40">http://t.co/SAc7Hcya40</a></p>&mdash; guepier92 (@guepier92) <a href="https://twitter.com/guepier92/status/566335945520447489">13 Février 2015</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Dans le même ordre d'esprit, D. Joshua Taylor, généalogiste renommé outre-Atlantique, a présenté les 30 outils technologiques dont il ne peut se passer [vidéo]. Nous y retrouvons des applications tel que Evernote ou Dropbox, les tests ADN, les blogs ou encore des applications de gestion de projet comme Trello pour gérer vos recherches généalogiques. Vous trouvez que le mode projet, c'est un petit peu trop pour votre passion ? Il vous recommande également les réseaux sociaux ou un bon jeu de cartes, sur tablette bien sûr, pour vous détendre d'une recherche difficile.

La généalogique génétique se développe de plus en plus dans les pays anglo-saxons, et les annonces faites pendant RootsTech viennent confirmer cette tendance. Allons-nous vers un développement d'outils généalogiques de plus en plus développés axés autour de l'analyse ADN, ou est-ce une bulle qui explosera quand les sociétés revendrons les analyses faites dans le but de recherches généalogiques à des industries pharmaceutiques, comme le fait déjà 23AndMe ? Attendons RootsTech 2016 pour voir quelle route prend la généalogie outre-Atlantique.

<blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p><a href="https://twitter.com/hashtag/RootsTech?src=hash">#RootsTech</a> 2015, les dates <a href="http://t.co/bu1uqaRVdy">http://t.co/bu1uqaRVdy</a> : Qui y va ?</p>&mdash; Patricia Machet (@Pmachet) <a href="https://twitter.com/Pmachet/status/566644073571033088">14 Février 2015</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Lire aussi :

Commentaires