Infos

Rootstech London ouvre ses portes pour trois jours de "genealogy"

C'est sûr, le petit monde de la généalogie va observer attentivement ce qui se passe entre ce 24 et ce 26 octobre 2019 au centre des congrès ExCeL de Londres ! Pour la toute première fois, la plus grande conférence sur l'histoire de la famille se tient en Europe. Selon les prévisions, environ 7.000 visiteurs sont attendus, principalement de Grande-Bretagne, mais aussi d'Europe, d'Allemagne, de France, de Belgique, d'Italie, etc.

C'est une réplique du Rootstech original, celui de Salt Lake City qui a lieu quant à lui aux Etats-Unis du 26 au 29 février 2020. Rootstech London a le même organisateur, Familysearch, l'ONG dédiée à la généalogie de l'Eglise de Jésus Christ des Saints des Derniers Jours, autrement dit les Mormons.

Conçu comme un vaste rassemblement autour de la famille et de la généalogie, Rootstech London brasse assez large, puisqu'on va y parler à la fois de techniques de généalogie avec des ateliers sur l'ADN ou les logiciels, mais aussi de la manière dont un passionné de la quête ancestrale peut raconter ses recherches sur l'histoire de la famille, c'est le fameux storytelling.

Rootstech London, c'est donc trois concepts en même temps. Les sessions générales se déroulent chaque matin à 11 heures autour de célébrités qui racontent leur expérience familiale. Ici, les stars invitées sont Dan Snow, historien et animateur de TV, Kadeena Cox, une athlète handisport et l'acteur, musicien, producteur, compositeur et scénariste Donny Osmond, toutes trois connues principalement des publics anglais et américains, mais dont les noms ne diront rien aux Français.

Il y a aussi plus de 150 ateliers-conférences qui permettent de se perfectionner sur un thème précis (logiciels, réseaux sociaux, ADN, etc.), mais rien d'ennuyant promettent les organisateurs, puisque tout est concentré sur vous et que "Rootstech a fait appel à des experts et leaders en généalogie les plus étonnants (et les plus cool), donnant des conseils que vous pouvez appliquer directement à votre histoire familiale".

Plusieurs conférences sont données -en anglais- par des Français, sur la recherche des ancêtres dans l'hexagone au sens large ou avec des spécialités comme les huguenots, la recherche d'héritiers ou l'organisation : Sophie Boudarel, Lucie Drouin, Murièle Gadaut, Linda Hammond, Jérôme Malhache, Tristan Roehrig, Brice Roudier. Voir le programme ici.

Enfin, une partie hall d'exposition rassemble des stands avec les grands et petits acteurs de la généalogie qui proposent mille et une façons de vous aider ou vous faire progresser dans vos recherches. Plus de 100 stands sont annoncés, avec entrée gratuite si vous ne désirez visiter que l'exposition. Ils sont organisés en trois parties : Discovery Zone, Innovation et DNA Basics Learning Center.

Parmi les exposants, quelques stands français sont à noter : la Fédération française de généalogie, Filae, Patronomia, Infoscribe, tandis que Coutot-Roehrig (recherche d'héritiers) est l'un des sponsors de l'événement.

Pour assister à tout ça, il faut soit se rendre sur place, le tarif journalier s'élève à 49 livres et le forfait pour les trois jours à 99 livres (c'est trop tard pour bénéficier de la réduction de 30% qui était offerte en partenariat avec la RFG...), soit visionner les sessions générales en direct sur le site Internet de l'événement donc à 11 heures chaque matin (10 heures, heure française).

La retransmission des sessions générales en direct est gratuite. Mais si vous voulez aussi regarder des ateliers-conférence en différé, publiées entre 15 et 20 jours après l'événement, c'est également possible, il faut souscrire un Premium Virtal Pass qui est valable 9 mois. Contre 49 livres, il vous donnera accès à "20 sessions enregistrées exclusives de la conférence par certains des meilleurs généalogistes du monde", rien que ça !

Commentaires