Infos

Sauvegardez vos données généalogiques !

Autrefois conservée méticuleusement dans des classeurs, notre généalogie se concentre aujourd'hui dans une succession de fichiers informatiques.

Mais que deviendront ces photos, actes numérisés ou données compilées dans un logiciel lorsque l'ordinateur ou le disque dur aura rendu l'âme ?

Samedi 12 décembre 2015, 70 généalogistes se sont retrouvés aux Lilas pour écouter les conseils de Pierre-Valéry Archassal sur la sauvegarde des données généalogiques, dans le cadre de la 11e session des Matins Malins de la généalogie.

 

Pourquoi sauvegarder ses données généalogiques ?

Parce que rien n'est éternel, pas même un disque dur ! En outre, plus un document sera sauvegardé sur des supports différents, plus sa survie sera assurée.

Pierre-Valéry Archassal recommande non seulement de sauvegarder régulièrement vos données généalogiques, mais aussi de conserver une version antérieure, pour pouvoir revenir dessus en cas de besoin.

 

Sur quel support sauvegarder ?

Perte, vol, crash, destruction... Les supports physiques sont à oublier.

 

La question est posée : Votre généalogie est-elle aussi confidentielle que les plans de la bombe atomique ? Une généalogie nécessite-t-elle d'être sécurisée ? Si la confidentialité est moins assurée que sur un support physique, le Cloud présente de nombreux avantages pour sauvegarder vos données généalogiques.

 

Sauvegarder vos données généalogiques sur le Cloud présente de nombreux avantages. Le Cloud vous permet d'accéder à vos données généalogiques à partir de vote ordinateur, smartphone, tablette. Votre généalogie avec vous où que vous soyez !

 

Quels sont les services de Cloud généalogique ?

Plusieurs sociétés proposent des services de sauvegarde dématérialisée. Les bases de données en ligne comme Geneanet vous permettent de déposer votre Gedcom. Il vous faudra ajouter manuellement tous les documents annexes tels que photos, actes...

Les éditeurs de logiciel vous proposent également des services. Ainsi, Protectis.net du CDIP. Cet outil, payant, est simple d'utilisation et permet de crypter les données envoyées.

De son côté, BSD Concept, éditeur du logiciel Heredis, propose Services+. Il s'agit d'un système de sauvegarde en ligne intégré au logiciel. Cet outil, également payant, enregistre toutes les données de votre généalogie (Gedcom et médias).

Saviez-vous que vous disposiez d'un espace de stockage personnel, et gratuit, chez votre fournisseur d'accès à Internet ? Pour envoyer vos fichiers sur cet espace de stockage, Pierre-Valéry Archassal vous recommande le logiciel gratuit FileZilla (tutoriel Maîtriser FileZilla en 5 minutes).

 

Avez-vous pensé à vous écrire ?

Pourquoi ne pas vous envoyer un courriel avec votre Gedcom ? Si cette méthode présente l'avantage d'être gratuite et confidentielle, elle nécessite une bonne organisation pour pouvoir retrouver le message le moment voulu. De plus, la taille des messages est souvent limitée autour de 20 Mo. Si cela permet d'envoyer un Gedcom, se pose la question des photos, qui constituent un fichier d'un poids nettement supérieur.

Le Cloud autonome et gratuit

Connaissez-vous Dropbox, hubiC, Google Drive ? Ces services de stockage et de partage de données sont "une passerelle entre votre ordinateur et le Cloud".

Cet espace de stockage est sécurisé par des codes personnels. Tout ce que vous déposez dans le dossier sur le bureau de votre ordinateur est accessible de n'importe où. En travaillant sur le dossier, toute modification est sauvegardée, et la récupération des données est immédiate.

Quel service adopter ? Chaque fournisseur à ses avantages et ses inconvénients.

 

Quelques conseils supplémentaires...

Attention à ne pas rester trop longtemps sur une vieille version de votre logiciel de généalogie.

 

Ordinateur, Cloud, accès réseaux sociaux... Comment se souvenir des mots de passe ? Il existe également des logiciels pour gérer tous vos mots de passe (Le top des logiciels pour gérer ses mots de passe).

 

Quid de vos données après votre disparition ? Geneanet a mis en place le testament généalogique.

En complément, nous vous recommandons ce documentaire d'Arte : Nos ordinateurs ont-ils la mémoire courte ?

Lire aussi :

 

<blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/rfgenealogie">@rfgenealogie</a> En tant qu'informaticien, je préconise la sauvegarde dans plusieurs lieux et sur plusieurs supports</p>&mdash; Jerome REYNAUD (@jreynaud40) <a href="https://twitter.com/jreynaud40/status/675617790225727488">12 Décembre 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

 

Commentaires