Infos

Seine-et-Marne : nouvelles mises en ligne de l'état civil

Sur le portail des Archives de Seine-et-Marne, de nouvelles archives ont fait leur apparition récemment. La mise à jour concerne tout d'abord l'état civil, avec l'arrivée d'environ 14.500 nouvelles vues en provenance de 12 communes : Blandy,  Crouy-sur-Ourcq, Dammartin-en-Goële, Fleury-en-Bière, Fontainebleau, Nanteau-sur-Lunain, Pierrelez, Pontault, Saint-Loup-de-Naud, La Tombe, Villeneuve-le-Comte et Yèbles. 

Il y a également du nouveau du côté des répertoires des notaires, avec 16.922 nouvelles vues. Les répertoires sont classés par étude, puis par nom de notaire pour une vingtaine de communes dont Fontenay-Trésigny, Coulommiers, La Ferté-sous-Jouarre, Meaux, Montereau-Fault-sur-Yonne, Moret-sur-Loing, Nangis, Nemours...

A voir aussi de nouveaux documents hypothécaires (84.299 vues) avec les transcriptions de 1955 à 1977 (uniquement consultables en salle de lecture) de la Conservation des hypothèques de Fontainebleau. Sans oublier de nouveaux fonds privés (2.192 vues) concernant la tuilerie de Bezanleu, la papeterie du Marais Crèvecoeur, ou bien des photos de guerre d'Eugène Labarre et de Louis Durand, des photos des villes de Fontainebleau et Melun, mais aussi des cartes et des plans, des estampes, des affiches, etc. 

A noter dans les inventaires, l'arrivée d'un très intéressant répertoire méthodique du Tribunal criminel départemental entre 1791 et 1810. Cette instance était chargée de juger les délits et les crimes les plus graves, comme les vols, les agressions, les viols, voies de fait, violences, assassinats, etc. Le classement et la description de ce fonds s’est déroulé sur deux années, en 2021 et 2022.

Chaque dossier de procédure a été décrit en reprenant la date de la décision rendue par la juridiction, la qualification et le lieu du crime. Ce travail a été complété par l’établissement d’un index alphabétique du nom des accusés. Cet index facilite le travail d'enquête des généalogistes toujours friands des faits-divers anciens, surtout si cela touche leur commune de prédilection ! 

 

Commentaires