Infos

Un nouveau site pour les Archives nationales du monde du travail

Ce n'est pas le plus connu des services nationaux d'archives, mais les Archives nationales du Monde du travail (ANMT) sont l'un des lieux de recherche des généalogistes en quête de leurs ancêtres dans leurs activités professionnelles. Le nouveau site lancé ces jours-ci devrait les y aider. 

Le portail met en effet à disposition des chercheurs plus de 630.000 documents numérisés répartis en trois rubriques : 

  1. l'histoire des entreprises, avec les procès-verbaux des conseils d’administration, les comptes rendus d’assemblées générales et plus généralement tout document statutaire. La liste des entreprises est amenée à s'enrichir au fur et à mesure des campagnes de numérisation réalisées sur ce type de documents.
  2. les dossiers indexés des mineurs de fond du Nord-Pas-de-Calais, à Béthune, Carvin-Meurchin, Lens, Aniche et L'Escarpelle pour la période antérieure à la nationalisation des mines en 1946. Ils sont interrogeables par compagnie et par nom. 
  3. les photos, cartes postales et affiches

A cela s'ajoutent un millier d'inventaires, des expositions virtuelles et des albums et aussi des fiches d'aide à la recherche pour vous orienter dans les Archives nationales du monde du travail. 

Pour rappel, les Archives nationales du monde du travail sont installées depuis 1993 à Roubaix dans l'ancienne filature Motte-Bossut, fleuron de l'industrie textile du XIXe siècle. Leur mission est de collecter, classer, conserver, communiquer et valoriser les archives d'entreprises, de syndicats, de comités d'entreprises, d'organismes professionnels et associations œuvrant dans le monde du travail. 

Les fonds d'archives se composent de documents écrits, manuscrits ou imprimés, mais aussi de photographies, d'affiches et autres documents sonores et audiovisuels. 

Commentaires