Infos

Une base des noms des conscrits en Loire-Atlantique

Le site des Archives départementales de la Loire-Atlantique propose désormais deux voies d'accès aux registres matricules militaires. On connaissait la voie classique chronologique, elle consiste à rechercher un aïeul militaire par son bureau de recrutement, puis par la table alphabétique et enfin par son numéro pour arriver à sa fiche matricule.

Il y a maintenant la voie "en un clic" ou recherche nominative, elle est rendue possible par la mise en ligne d'une base de données des noms et des prénoms recueillis dans les bureaux d'Ancenis et de Nantes de 1878 à 1920. Un simple formulaire à remplir et hop ! votre aïeul apparaît, s'il a bien fait son service militaire ici.

Saluons l'initiative de la Loire-Atlantique, car les départements à proposer une telle indexation sont peu nombreux, on peut citer l'Ain, les Bouches-du-Rhône, les deux Corses, la Haute-Marne, la Mayenne, la Sarthe, la Haute-Savoie et le Tarn (voir ici notre carte des registres matricules en ligne).

Sinon, les archives de Loire-Atlantique inaugurent un nouveau formulaire de recherche pour les fonds notariés. Les études de tout le département y sont progressivement ajoutées. Et le site s'enrichit de 38 titres de presse couvrant la période 1750-1945 en version océrisée, qui permet une recherche en plein texte en plus de la consultation par titre et par date. Côté image, le portail propose plus de 1300 nouvelles photographies en ligne sur la seconde guerre mondiale : le reportage de Georges Bourges, chef du service photographique du journal Ouest-Éclair, après les bombardements de 1943 à Nantes, et une série de photographies prises par un amateur anonyme après ceux de Saint-Nazaire. Enfin, en prolongement de l’exposition « Dans l’œil du photographe », les Archives 44 mettent en ligne 1.400 nouvelles photos dont une partie inédite du fonds Adolphe Moitié, l’intégralité du fonds Hailaust, ainsi qu’une collection de photographies isolées (sur plaques de verre) concernant de nombreuses communes du département pendant la première moitié du 19e siècle.

Commentaires