Infos

Vendée : les mariages tous indexés jusqu’en 1919

En 2009, le défi d'indexer tous les mariages de Vendée paraissait un peu fou et irréalisable. Après 10 ans, il semble bien que non seulement, c'était parfaitement réalisable, mais que l'équipe des bénévoles est arrivée encore plus loin que l'objectif fixé. Les mariages vendéens sont en effet tous indexés jusqu'en 1919 et ce n'est pas tout...

La base Noms de Vendée a été ouverte en 2009, elle est constituée de relevés de registres paroissiaux et d'état civil, de recensements de population, d'actes notariés, etc. Elle s'inscrit dans la droite ligne du travail des bénévoles de l'ancien site GeneaDP, conçu et animé depuis 2007 par un généalogiste passionné, Dominique Panisson. Administrée aujourd'hui par les archives de Vendée, elle donne accès à plus de trois millions de relevés nominatifs.

On peut y rechercher ses ancêtres par patronyme (homonymes compris), par type d’actes, et filtrer les résultats par lieu et par date, etc. Et dans bien des cas, vous pouvez accéder en un clic à la vue originale de l'acte pour peu que le releveur en ait renseigné les coordonnées. 

Noms de Vendée, c'est aujourd'hui le fruit du travail de près de 3.000 indexeurs, avec un coeur de fonctionnement d'une centaine de bénévoles très actifs se répartissant la tâche entre l’ajout des numéros de vues numériques, de renseigner les filiations, ou encore de déchiffrer les actes les plus difficiles à lire et de proposer chaque semaine plusieurs centaines de corrections ponctuelles ou d’enrichissements pour les fiches déjà publiées. 

Cette exeptionnelle mobilisation des internautes a également permis en 2016 de constituer en un temps record Soldats de Vendée 1914-1918, une base consacrée aux Poilus vendéens. Puis dès 2018, d’indexer les mariages vendéens non encore présents dans la base Noms de Vendée. Ce fut chose faite tout au long de 2019 et début 2020, la période du confinement a donné un réel coup d’accélérateur à l’opération. Depuis septembre, tous les mariages sont désormais indexés jusqu’en 1919, date butoir possible en raison des préconisations de la CNIL. 

Commentaires

1 commentaire
  • Portrait de BOURGEOIS Samuel

    Bonjour, Il me parait bien de dire que "Depuis septembre, tous les mariages sont désormais indexés jusqu’en 1919, date butoir possible en raison des préconisations de la CNIL." Mais à ce qu'il me semble, voici ce que dit la CNIL "Pour les documents diffusés au grand public, est interdite l’indexation, par des moteurs de recherche externes, sur les nom et prénom(s) des personnes concernées avant l’expiration d’un délai de 120 ans à compter de la clôture des registres des actes en cause ou de la date des documents. L’indexation, par l’outil de recherche interne du service des Archives, sur les nom et prénom(s) des personnes concernées est autorisée sous conditions des délais suivants : ● 120 ans à compter de la clôture du registre pour les actes de naissance, ● 100 ans à compter de la clôture du registre pour les actes de mariage, ● 75 ans à compter de la clôture du registre pour les actes de décès, ● 120 ans à compter de la date du document pour les autres archives publiques contenant des données à caractère personnel." Cette base étant accessible depuis Internet, l'indexation ne peut pas être sur des actes postérieurs à 1899 !! (OK 1900 dès le 1er janvier.) ... Oupps