Infos

Personnalisez votre recherche

Des lettres qu’une élève juive de 16 ans avait échangées avec une enseignante sous l’Occupation est né ce bel album qui raconte l’histoire de Louise et de sa famille avec infiniment de pudeur et de sensibilité.
Si les bandes dessinées généalogiques peuvent parfois se révéler trop gentilles et un peu mièvres, cet album est une bonne surprise. Tout en effet est parfait, à la fois le scénario et la formule adoptée, avec un récit d'une grande sensibilité, à deux voix, celles de l'ancêtre et de la descendante.
Ce roman noir d’une grande drôlerie reflète les préoccupations de notre temps – justice sociale, environnement – mais nous transporte aussi dans la France de 1870.