Archives judiciaires et généalogie - NOUVEAU
archives judiciaires
Par Jean-Claude Farcy
12,00 €

On peut hésiter, en faisant l'histoire de sa famille, à fouiller dans les archives des tribunaux. Ne risque-t-on pas de retrouver un ancêtre jugé pour vol ou homicide, condamné à la prison, déporté à Cayenne, voire guillotiné, illustrant de fâcheuse manière une branche morte de l’arbre généalogique ? Au-delà de cette réticence, rentrer dans les papiers du monde de la chicane, c’est aussi craindre de s’égarer dans le maquis des procédures et d’actes aux noms peu compréhensibles.

Ce livre a pour objet de vaincre ces appréhensions en présentant les documents utiles à la connaissance de l’état civil et de la vie des personnes qui ont fréquenté les tribunaux : leur personnel bien sûr, mais surtout les justiciables, nombreux à faire valoir leurs droits devant les tribunaux civils. Une partie des fonds de la justice porte d’ailleurs directement sur l’état des personnes (état civil, nationalité) et la famille dont la justice protège les membres les plus faibles (mineurs n’ayant pas la capacité juridique, par exemple).

Au-delà de l’éclairage donné aux rapports familiaux, l’intérêt majeur des archives judiciaires est de faire revivre la vie quotidienne des hommes des siècles passés, dans leurs relations sociales inhérentes à leur famille, à leur travail et à leur cadre de vie. Pour une telle découverte, pas besoin d’être juriste. À condition de connaître les lieux où ont vécu les ancêtres, on peut tenter de retrouver leur trace tant dans les archives d’une cour d’assises que dans celles d’une justice de paix, d’un tribunal de première instance ou d’un conseil de guerre.

96 pages au format 17 x 24 cm.

Voir aussi dans la même collection Utiliser élections et listes électorales en généalogie.

Plan du site La Revue française de Généalogie