Recherche Actes AN 12 de Scheibenhard (Bas-Rhin) (4commentaires )

Auteur Message ‹ Retour au sommaire

dreyerg

Posté le 4 Septembre 2017 à 17h52

Mesdames Messieurs, bonjour, Je suis à la recherche de l'acte de naissance de mon ancêtre Balthasar SCHMALTZ né d'après son acte de mariage à Scheibenhard le 2 Thermidor de l'An 12 (21 juillet 1804). A la consultation de l'Etat Civil du Bas-Rhin en ligne, le registre de naissance contient les actes de l'An 12 de la République Française, du mois de Vendémiaire au mois de Messidor. Aucun acte de Thermidor ni Fructidor ne se trouve dans ce registre. Où peuvent être enregistrés les actes concernant ces mois ? Je vous remercie sincèrement d'avance pour votre aide. Germain DREYER 67310-Wasselonne

Sylviane BERTHIER

Posté le 12 Octobre 2017 à 20h14

Bonsoir, Effectivement, il n'y a pas d'actes après Messidor, ni de TD... Envoyez un message aux AD !? Cordialement, Sylviane

Mathilde

Posté le 12 Octobre 2017 à 20h41

Bonjour Au moment de la Révolution, certains actes étaient notés au niveau du canton. Essayez... Mathilde

dreyerg

Posté le 12 Octobre 2017 à 22h43

Bonsoir Sylviane, J'ai une correspondance avec les Archives Départementales du Bas-Rhin qui ne peuvent malheureusement pas m'aider, et me renvoient vers les Landesarchiv de Speyer (Rhénanie-Palatinat) considérant que le congrès de Vienne en 1815 a scindé Scheibenhard en une partie française et une partie allemande (Scheibenhardt). Le Landesarchiv de Speyer m'a confirmé que le dossier des naissance Scheibenhardt ne démarre que à partir de 1815, et qu'ils ne peuvent pas avoir l'acte recherché. Se pose la question : des actes ont-ils été détruits ? Cordiales salutations Germain

dreyerg

Posté le 13 Octobre 2017 à 17h23

Bonjour Mathilde, Scheibenhard fait partie du canton de Wissembourg. Effectivement j'ai recherché l'acte de naissance à Wissembourg, sans résultat.(sauf erreur de ma part). J'ai entendu que les actes d'Etat Civil étaient fait en double, mais peut-être pas à cette époque. A-t-on accès à ces doubles ? Qu'en pensez-vous. Très cordiales salutations, Germain

Plan du site La Revue française de Généalogie