Noms de famille

Bérard

Nous sommes en présence d’une forme du nom de baptême popularisé par le culte de saint Bernard. Ce saint homme, fondateur de l’abbaye de Clairvaux (1090-1153), devient le conseiller de bon nombre de rois et des princes d’Europe. Il consacre sa vie à préserver l’unité de l’Eglise, prêche la 2e croisade et fonde soixante douze monastères. Ses moines « blancs », également appelés « cisterciens », ont une influence considérable sur le développement de  tout le monde chrétien, notamment dans le domaine architectural et agricole. L’ancien nom de baptême Bernard est lui-même issu de la vieille racine germanique Bern-hard (composée de bern, « ours » et hard, « dur », « fort »). D’abord surnom d’un chef de guerre, cette forme est parvenue jusqu’à nous parce qu’elle fut adoptée comme nom
unique par les populations gallo-romaines à partir du Ve siècle. Vingtcinq saints et bienheureux portent le nom de Bernard. Fréquence et localisation : BERARD, avec 2 850 foyers, soit près de 8 000 personnes, ce patronyme occupe le 465e rang des noms les plus répandus en France. Sa répartition géographique le montre principalement présent dans le Sud-Est, Vaucluse, Bouches-du-Rhône, Drôme, Savoie, avec une forte présence à Paris. Si tous les Bérard et les Bernard d’Europe se donnaient la main … : Bernhard, Ber(h)ard (Allemagne) ; Bernard, Bernardson (Angleterre) ; Bearnard (Ecosse, Irlande) ; Bjarn, Björn (Islande) ; Berndt (Suède) ; Bernardo, Bernat (Espagne) ; Bernardo, Bernardino, Dino, de Barnardi (Italie), etc.

Variantes
Bernhard
Ber(h)ard
Bernard
Bernardson
Bearnard
Bjarn
Björn
Berndt
Bernardo
Bernat
Bernardo
Bernardino
Dino
de Barnardi
Départements/pays associés à ce nom
Vaucluse (84), Bouches-du-Rhône (13), Drôme (26), Savoie (73), Paris (75)

Nos dossiers associés aux noms de famille

Abonnés
Les noms de famille des Québécois de souche ont été introduits par les immigrants venus principalement de France aux XVIIe et XVIIIe siècles.
Si le fait de situer un nom de famille sur une carte peut se concevoir comme première approche de la quête des origines, cette démarche peut aussi se révéler comme une clé pour débloquer une recherche. Voici un tour d’horizon des sites Internet à interroger, avec leurs points forts et leurs limites.
Depuis 2016, la procédure de rectification administrative permet de faire corriger une erreur matérielle simple, par exemple, un accent manquant, une lettre en trop, un prénom mal orthographié, directement par l'officier d'état civil du lieu où l'acte a été dressé.
S’il est possible de changer de nom de famille pour un motif légitime, il est également possible de le faire rectifier. Cette modification peut être faite directement par l'officier d'état civil. Pour les rectifications plus complexes, c'est le procureur de la République qui intervient.
En principe, on ne peut donc pas changer de nom de famille, sauf si on invoque un motif légitime. Et dans ce domaine, la définition est assez ouverte. La procédure est réglementée et se déroule en deux étapes distinctes.
Lorsque vous avez effectué une recherche sur Filae, vous pouvez utiliser différents filtres à partir de la page de résultats. Pour le patronyme, notamment, vous trouverez ces filtres dans le menu déroulant situé sous la rubrique « Nom » dans la barre d’outils de l’onglet « Résultats ».