Noms de famille

Chantegret

Nos ancêtres étaient sensible à ceux qui « chantaient » (du latin cantare !), de nombreux noms de famille en témoignent aujourd’hui. Exemple Chantegret, 30 foyers en France, présent dans le Puyde-Dôme à la fin du XIXe siècle et dans une même mesure dans la Loire, dans le Rhône, mais aussi les Alpes-Maritimes et dans la Nièvre à la fin du XXe siècle. Ce surnom faisait allusion au grillon du foyer qui était associé à la vie simple et heureuse. Il était aussi lié à la prospérité des maisons dans lesquelles il vivait. Aussi, on lui donnait autrefois le pouvoir d’attirer la fortune ou d’écarter les mauvais sorts, grâce à son chant. D’ailleurs, un proverbe flamand disait : « Si les boulangers ne font pas plus souvent banqueroute, c’est parce qu’ils ont toujours des crinchons, des « cris-cris », autour d’eux »…
Nous trouvons également des Chantegril et des Cantagril, de même origine dans le sud de la France. Surnoms de chantres d’église : Chanteur, Le Chanteur, Chantebel, Chantefort, voire Chantagut (« aigu »). À signaler quelques familles Chanson (à l’origine « pièce en vers destinée à être chantée »), d’après un bien plaisant surnom de chanteur. Les chanteurs d’églises occupaient aussi une place importante, avec aujourd’hui les patronymes Chantre, Chantemesse, Cantamessa. Par contre, les noms de famille Chanteraine (« grenouille »), Chantelauze (« alouette »), Chanteloup, Chantemerle, Chantecaille du nord de la France et dans le sud de la France comme Canteloup… évoquaient des lieux où vivaient lesdits animaux.

Variantes
Chantegril
Cantagril

Nos dossiers associés aux noms de famille

Abonnés
Les noms de famille des Québécois de souche ont été introduits par les immigrants venus principalement de France aux XVIIe et XVIIIe siècles.
Si le fait de situer un nom de famille sur une carte peut se concevoir comme première approche de la quête des origines, cette démarche peut aussi se révéler comme une clé pour débloquer une recherche. Voici un tour d’horizon des sites Internet à interroger, avec leurs points forts et leurs limites.
Depuis 2016, la procédure de rectification administrative permet de faire corriger une erreur matérielle simple, par exemple, un accent manquant, une lettre en trop, un prénom mal orthographié, directement par l'officier d'état civil du lieu où l'acte a été dressé.
S’il est possible de changer de nom de famille pour un motif légitime, il est également possible de le faire rectifier. Cette modification peut être faite directement par l'officier d'état civil. Pour les rectifications plus complexes, c'est le procureur de la République qui intervient.
En principe, on ne peut donc pas changer de nom de famille, sauf si on invoque un motif légitime. Et dans ce domaine, la définition est assez ouverte. La procédure est réglementée et se déroule en deux étapes distinctes.
Lorsque vous avez effectué une recherche sur Filae, vous pouvez utiliser différents filtres à partir de la page de résultats. Pour le patronyme, notamment, vous trouverez ces filtres dans le menu déroulant situé sous la rubrique « Nom » dans la barre d’outils de l’onglet « Résultats ».