Noms de famille

Dujardin

Le nom commun jardin est à l’origine d’anciens surnoms de propriétaires ou d’exploitants de jardins devenus noms de famille. Du vieux germanique gart, « clôture » qui a donné l’ancien français gart, jart, « jardin », « verger »,

comme dans : « Le riche peut, dans son jardin tout peuplé d’arbres verts /  Receler le printemps au milieu des hivers... (Nicolas Boileau, XVIIe siècle).

Les jardins clos, bien protégés des vents et des maraudeurs, abritaient les légumes indispensables à la nourriture quotidienne de nos ancêtres. Ils étaient la plupart du temps dit «potagers », d’après le « potager », nom du cuisinier qui mettait les légumes « au pot » pour en faire des « potages ». La notion de « jardin d’agrément », déjà existante depuis l’Antiquité ne s’est vraiment développée qu’à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance.

Différentes formes patronymiques :

  • Jardin, 2 055 foyers en France, Orne, Calvados ;
  • Dujardin, 2 925 foyers en France, Nord, Pas-de-Calais ;
  • Desjardins, 1 195 foyers en France, Seine-Maritime, Oise et Desjardin, 385 foyers, Aisne, Somme ;
  • Dejardin, 530 foyers en France, Nord, Pas-de-Calais.
  • Formes dérivées : Jardon, 290 foyers en France, Haute-Saône, Allier ; Jardot, 145 foyers en France, Haute-Saône, Doubs ; Jardel, 377 foyers en France, Dordogne, Gironde ; Jard, 110 foyers en France, Charente, Vendée ; Jardet, 90 foyers en France, Seine-et-Marne, Aube ; Jardat, 70 foyers en France, Indre, Cher ; Jardez, 35 foyers en France, Nord, Pas-de-Calais, etc.

Nous trouvons également et très logiquement d’anciens surnoms de jardiniers... de l’ancien français jardinier, « celui qui s’occupait de cultiver et d’entretenir un jardin ». De là, les patronymes Jardinier, 160 foyers en France, Charente, Moselle ; Jardiné, Jardine, 90 foyers en France, Alsace, Vosges ; Jardinet, 70 foyers en France, Charente, Haute-Vienne ; Jardinaud, 40 foyers en France, Creuse, etc.

Focus sur les « Jardinier » d’Europe : tout naturellement la racine gard a donné les noms anglo-saxons Garten, Gärtener en Allemagne et Gardener, Gardner, Gardiner en Angleterre.

Variantes
Desjardins
Dejardin
Jardon
Jardot
Jardel
Jard
Jardet
Jardat
Jardez
Jardinier
Jardiné
Jardinet
Jardinaud

Nos dossiers associés aux noms de famille

Abonnés
Les noms de famille des Québécois de souche ont été introduits par les immigrants venus principalement de France aux XVIIe et XVIIIe siècles.
Si le fait de situer un nom de famille sur une carte peut se concevoir comme première approche de la quête des origines, cette démarche peut aussi se révéler comme une clé pour débloquer une recherche. Voici un tour d’horizon des sites Internet à interroger, avec leurs points forts et leurs limites.
Depuis 2016, la procédure de rectification administrative permet de faire corriger une erreur matérielle simple, par exemple, un accent manquant, une lettre en trop, un prénom mal orthographié, directement par l'officier d'état civil du lieu où l'acte a été dressé.
S’il est possible de changer de nom de famille pour un motif légitime, il est également possible de le faire rectifier. Cette modification peut être faite directement par l'officier d'état civil. Pour les rectifications plus complexes, c'est le procureur de la République qui intervient.
En principe, on ne peut donc pas changer de nom de famille, sauf si on invoque un motif légitime. Et dans ce domaine, la définition est assez ouverte. La procédure est réglementée et se déroule en deux étapes distinctes.
Lorsque vous avez effectué une recherche sur Filae, vous pouvez utiliser différents filtres à partir de la page de résultats. Pour le patronyme, notamment, vous trouverez ces filtres dans le menu déroulant situé sous la rubrique « Nom » dans la barre d’outils de l’onglet « Résultats ».