Noms de famille

Lorant

Une forme du nom de baptême popularisé par le culte de saint Laurent (en latin Laurentius, « couronné de lauriers ») explique l’origine de ce patronyme devenu héréditaire à partir du XIIIe siècle. Selon la tradition chrétienne : saint Laurent, était diacre à Rome du IIIe siècle, époque à laquelle plusieurs édits contre les chrétiens et leur culte furent promulgés. Arrêté par les soldats de l’empereur, Laurent fut martyrisé sur une grille chauffée à blanc. Il est le patron des cuisiniers et des rôtisseurs, mais aussi celui des bibliothécaires et des archivistes. Vingt-trois autres saints et bienheureux portent le nom de Laurent. Fréquence et localisation : comme patronyme Lorant est porté de nos jours par 465 foyers en France. Il était déjà présent notamment en Ille-et-Vilaine, dans les Côtes-d’Armor, le Morbihan à la fin du XIXe siècle, départements auxquels il faut ajouter le Finistère et la région l’Ile-de-France à la fin du XXe siècle. Pour mémoire : Laurent, avec 23 000 foyers, soit environ 62 000 personnes, occupe le 10e rang des noms les plus fréquents en France et se montre présent dans l’Est et le Sud-Est ; Laurens, avec 1650, soit environ 4 500 personnes, ce patronyme occupe le 964e rang des noms les plus fréquents en France et se situe principalement dans le sud de la France (Occitanie, Provence). Si tous les Lorant d’Europe voulaient se donner la main : Lorenz, Lorentz, Lenz (Allemagne) ; Laurence, Lawrence (Angleterre) ; Lorenzo, Lorenzi, Laurito (Italie) ; Lorente, Lorenzo, Lauria (Espagne) ; Lourenço (Portugal), etc.

Variantes
Laurent
Laurens
Lorenz
Lorentz
Lenz
Laurence
Lawrence
Lorenzo
Lorenzi
Laurito
Lorente
Lorenzo
Lauria
Lourenço

Nos dossiers associés aux noms de famille

Si le fait de situer un nom de famille sur une carte peut se concevoir comme première approche de la quête des origines, cette démarche peut aussi se révéler comme une clé pour débloquer une recherche. Voici un tour d’horizon des sites Internet à interroger, avec leurs points forts et leurs limites.
Depuis 2016, la procédure de rectification administrative permet de faire corriger une erreur matérielle simple, par exemple, un accent manquant, une lettre en trop, un prénom mal orthographié, directement par l'officier d'état civil du lieu où l'acte a été dressé.
S’il est possible de changer de nom de famille pour un motif légitime, il est également possible de le faire rectifier. Cette modification peut être faite directement par l'officier d'état civil. Pour les rectifications plus complexes, c'est le procureur de la République qui intervient.
En principe, on ne peut donc pas changer de nom de famille, sauf si on invoque un motif légitime. Et dans ce domaine, la définition est assez ouverte. La procédure est réglementée et se déroule en deux étapes distinctes.
Lorsque vous avez effectué une recherche sur Filae, vous pouvez utiliser différents filtres à partir de la page de résultats. Pour le patronyme, notamment, vous trouverez ces filtres dans le menu déroulant situé sous la rubrique « Nom » dans la barre d’outils de l’onglet « Résultats ».