Noms de famille

Marchais

Nous sommes en présence d’un ancien surnom d’origine, précisément de celui donné à l’homme qui habitait près d’une mare, un lieu marécageux, du vieux germanique marisk, « étendue d’eau » qui a donné l’ancien français marchas, marchois, marchais, « marais », « marécage », comme dans : « Pres de ce chastel estoit un marchois enquoy l’on pouvoit habondament trouver eaue, mesmement quant il ne pleuvoit point » (XVIe siècle) ou bien de : « Comme les supplians feussent alez peschiez en un marchais commun en ladite ville de Chesoy en Gastinois » (XVe siècle). Nota : l’ancien français marchais désignait également un lac, un étang en Poitou et une mare profonde en Vendômois. Différentes formes patronymiques : Marchais, 1440 foyers en France, Centre, Pays de la Loire, Charente-Maritime ; Marchay, 20 foyers, Charente ; Marchaix, 10 foyers, Périgord ; Marcheix, 180 foyers en France, Limousin, Marcais et surtout Marçais, 285 foyers, Normandie et Picardie, etc. À rapprocher bien évidemment de nombreux noms de localités d’origine : il existe un « Marchaix-aux-Saules » sur la commune de la Chapelle-Bâton en Vendée. Dans l’Indre sur la commune de Baudres, on relève un hameau curieusement appelé « Le Marchais-Cornu ». À noter aussi « Marchais » (Aisne), « Marquaix » (Somme), « Marchésieux » (Manche), « Marchezaix » (Eure-et-Loir)... chacune de ces communes doit son nom à la proximité d’une terre humide, voire d’un marécage permanent. Patronymes aux origines proches : Delamare : avec 1 665 foyers, soit environ 4 500 personnes, ce patronyme occupe le 958e rang des noms les plus fréquents en France. Sa répartition géographique le montre particulièrement concentré en Normandie ; Marais : avec 2 085 foyers, soit environ 5 500 personnes, ce patronyme occupe le 723e rang des noms les plus fréquents en France. Sa répartition géographique le situe essentiellement dans l’Ouest, l’Ile-de-France et le Nord ; Desmarais, 260 foyers en France, Ile-de-France, Centre, Val-de-Loire, Normandie. Le nom en Europe (Marais, Mare, de la Mare) : Moor (Allemagne) ; Delflache, Delmare, Delmer, Van de Poel, Poels, Poelsmans, Van den Broecke (Belgique et Pays-Bas) ; Marsch, Mersch (Angleterre) ; Suo (Finlande) ; Panda, de Pozas (Espagne) ; Paludi (Italie) ; Pantano, « des marais », Poças, « de la mare » (Portugal) ; Bolotine (Russie).

Variantes
Marchay
Marchaix
Marcheix
Marcais
Marçais
Delamare
Marais
Desmarais
Départements/pays associés à ce nom
Vendée (85)

Nos dossiers associés aux noms de famille

Abonnés
Les noms de famille des Québécois de souche ont été introduits par les immigrants venus principalement de France aux XVIIe et XVIIIe siècles.
Si le fait de situer un nom de famille sur une carte peut se concevoir comme première approche de la quête des origines, cette démarche peut aussi se révéler comme une clé pour débloquer une recherche. Voici un tour d’horizon des sites Internet à interroger, avec leurs points forts et leurs limites.
Depuis 2016, la procédure de rectification administrative permet de faire corriger une erreur matérielle simple, par exemple, un accent manquant, une lettre en trop, un prénom mal orthographié, directement par l'officier d'état civil du lieu où l'acte a été dressé.
S’il est possible de changer de nom de famille pour un motif légitime, il est également possible de le faire rectifier. Cette modification peut être faite directement par l'officier d'état civil. Pour les rectifications plus complexes, c'est le procureur de la République qui intervient.
En principe, on ne peut donc pas changer de nom de famille, sauf si on invoque un motif légitime. Et dans ce domaine, la définition est assez ouverte. La procédure est réglementée et se déroule en deux étapes distinctes.
Lorsque vous avez effectué une recherche sur Filae, vous pouvez utiliser différents filtres à partir de la page de résultats. Pour le patronyme, notamment, vous trouverez ces filtres dans le menu déroulant situé sous la rubrique « Nom » dans la barre d’outils de l’onglet « Résultats ».