Noms de famille

Martin

Le nom de baptême popularisé par le culte de saint Martin (en latin martius, « guerrier », « martial », « belliqueux »... comme le dieu Mars), explique l’origine de ce nom de famille. Saint Martin, évêque de Tours (IVe siècle) : ce soldat romain se montre naturellement d’une grande bonté, si bien qu’un jour d’hiver il partage son manteau avec un pauvre mendiant. Aucun saint ne fut plus populaire que lui en Gaule de son temps. Martin fut longtemps le protecteur des rois de France. Les 3667 paroisses consacrées à saint Martin avant la Révolution de 1789 donnèrent leur nom à 485 bourgs et villages de France. Curieusement, nous pouvons considérer saint Martin comme l’ultime victime de la Première guerre mondiale. En effet avant 1919, il était fêté le 11 novembre avec moult réjouissances, un jour où nous célébrons désormais l’Armistice, mais en oubliant le saint homme. Fréquence et localisation Martin : avec 61 960 foyers, soit environ 17 0000 personnes, ce patronyme occupe le 1er rang des noms les plus fréquents en France.
Sa répartition géographique le montre présent sur l’ensemble du territoire, avec cependant quelques zones plus denses dans le Nord, en Vendée, en Aquitaine, dans la vallée du Rhône et en Provence. Si tous les MARTIN d’Europe se donnaient la main… Martz, Mertin, Tinnes (Allemagne) ; Maertens, Martens, Mertens, Meertens... (Belgique et Pays-Bas) ; O’Martin (Irlande) ; Mac’Martin (Ecosse) ; Martinson, Martins, Fitzmartin (Angleterre) ; Martinsen (Danemark, Norvège, Suède) ; Martinez, Martines (Espagne) ; Martino, De Martino, Martini, De Martini, Martinozzi (Italie) ; Martinski (Pologne) ;
Martinu (République Tchèque), Martinov (Russie), etc.

Variantes
Mertin
Tinnes
Maertens
Martens
Mertens
Meertens
O’Martin
Mac’Martin
Martinson
Martins
Fitzmartin
Martinsen
Martinez
Martines
Martino
De Martino
Martini
De Martini
Martinozzi
Martinski
Martinu
Martinov
Départements/pays associés à ce nom
Nord (59), Vendée (85), Rhône (69)

Nos dossiers associés aux noms de famille

S’il est possible de changer de nom de famille pour un motif légitime, il est également possible de le faire rectifier. Cette modification peut être faite directement par l'officier d'état civil. Pour les rectifications plus complexes, c'est le procureur de la République qui intervient.
En principe, on ne peut donc pas changer de nom de famille, sauf si on invoque un motif légitime. Et dans ce domaine, la définition est assez ouverte. La procédure est réglementée et se déroule en deux étapes distinctes.
Lorsque vous avez effectué une recherche sur Filae, vous pouvez utiliser différents filtres à partir de la page de résultats. Pour le patronyme, notamment, vous trouverez ces filtres dans le menu déroulant situé sous la rubrique « Nom » dans la barre d’outils de l’onglet « Résultats ».