Noms de famille

Nouridjan

La formation de ce nom de famille d’origine arménienne s’explique par le surnom donné à un de ses premiers porteurs. Premier royaume d’Orient officiellement chrétien au début du IVe siècle, l’Arménie a vécu pendant quinze siècles au rythme des guerres et des invasions qui ont engendré d’importants mouvements de population. Dès le Xe siècle, la « diaspora » arménienne était influente à Constantinople et s’est implantée de l’Europe à l’Orient avec un succès certain. Les Arméniens exilés loin de leurs terres étaient souvent banquiers et se livraient au négoce sous toutes ses formes. Comment le surnom Nouridjan s’est-il formé ? Il semble apparaître au XVIe siècle : le premier porteur du nom était probablement « arrivé nouvellement dans une communauté », de l’arménien nor, « nouveau ». Ce surnom strictement individuel à son origine est parvenu jusqu’à nous en raison de la forte personnalité de celui qui le mérita le premier. C’est à partir du XVIIe siècle, voire plus tard, au hasard d’une transcription sur un acte religieux, civil ou commercial qu’il est devenu un nom de famille héréditaire, c’est-à-dire transmis par le père de génération en génération. Autre piste, une influence du prénom arabo-turc Nur, « lumière ». Fréquence et localisation : le patronyme Nouridjan compte moins de 10 foyers en France de nos jours. Les formes proches Nouridjanian, Nourikan, Nourikian, Nourikhan… sont toutes aussi rares, moins de 10 foyers en France pour chacune d’entre elles. Nota : la finale « ian », signifie « fils de » en Arménien, comme le « ez » espagnol et le « s » anglais. La plupart des patronymes arméniens présents en France de nos jours sont recensés après les années 1920 avec de nombreuses arrivées de familles, souvent modestes, qui avaient fui la Turquie. L’histoire a gardé mémoire d’Antoine Nouridjian, archiprêtre de l’Église arménienne de Constantinople au XIXe siècle.

Variantes
Nourikan
Nourikian
Nourikhan
Nouridjian

Nos dossiers associés aux noms de famille

S’il est possible de changer de nom de famille pour un motif légitime, il est également possible de le faire rectifier. Cette modification peut être faite directement par l'officier d'état civil. Pour les rectifications plus complexes, c'est le procureur de la République qui intervient.
En principe, on ne peut donc pas changer de nom de famille, sauf si on invoque un motif légitime. Et dans ce domaine, la définition est assez ouverte. La procédure est réglementée et se déroule en deux étapes distinctes.
Lorsque vous avez effectué une recherche sur Filae, vous pouvez utiliser différents filtres à partir de la page de résultats. Pour le patronyme, notamment, vous trouverez ces filtres dans le menu déroulant situé sous la rubrique « Nom » dans la barre d’outils de l’onglet « Résultats ».