Noms de famille

Thienot

Nous sommes en présence d’une forme du nom de baptême popularisé par saint Étienne (en grec stephanos, « couronné - de gloire - »). Il n’est sans doute pas inutile de rappeler que saint Étienne, 23e pape, vivait au IIIe siècle de notre ère. Son culte s’est répandu dans tout l’Occident, avec une très forte influence en Hongrie où un duc du XIe siècle portant son nom devint lui-même un saint homme et le premier roi de son pays. Quarante-deux autres saints et bienheureux ont porté le nom d’Étienne au cours des siècles. La cité de Saint-Étienne dans la Loire doit son nom à la paroisse dédiée à saint Étienne et à saint Laurent qui avait été fondée au Xe ou au XIe siècle par les Durgel, seigneurs de Saint-Priest. Les premières traces écrites de son nom remontent au XIIe siècle et mentionnent Sanctus Stephanus de Furano - Saint-Étienne de Furan (de « Furania », dieu du feu chez les Gaulois). Étienne : avec 6 570 foyers, soit environ 14 500 personnes, ce patronyme occupe le 190e rang des noms les plus fréquents en France. Sa répartition géographique le montre bien représenté sur tout le territoire français, à l’exception du Sud-Ouest où il est moins fréquent. Variantes moins fréquentes : la forme ancienne Estienne, 630 foyers en France, présente en Provence ; Estienny, 20 foyers en France, Midi-Pyrénées ; Etienney, 100 foyers en France et Estienney, 30 foyers en France, Haute-Saône, sans oublier Etiennot, 20 foyers en France, Lorraine. Le patronyme Thiénot, forme d’Et(h)ie(n)not après aphérèse, chute de la première syllabe, compte lui 70 foyers en France de nos jours. Il se montrait déjà bien présent dans l’Aube à la fin du XIXe siècle, auquel il faut ajouter l’Orne et l’ensemble de la région Ile-de-France à la fin du XXe siècle.

Variantes
Estienne
Etienney
Estienney
Départements/pays associés à ce nom
Aube (10), Orne (61)

Nos dossiers associés aux noms de famille

Abonnés
Les noms de famille des Québécois de souche ont été introduits par les immigrants venus principalement de France aux XVIIe et XVIIIe siècles.
Si le fait de situer un nom de famille sur une carte peut se concevoir comme première approche de la quête des origines, cette démarche peut aussi se révéler comme une clé pour débloquer une recherche. Voici un tour d’horizon des sites Internet à interroger, avec leurs points forts et leurs limites.
Depuis 2016, la procédure de rectification administrative permet de faire corriger une erreur matérielle simple, par exemple, un accent manquant, une lettre en trop, un prénom mal orthographié, directement par l'officier d'état civil du lieu où l'acte a été dressé.
S’il est possible de changer de nom de famille pour un motif légitime, il est également possible de le faire rectifier. Cette modification peut être faite directement par l'officier d'état civil. Pour les rectifications plus complexes, c'est le procureur de la République qui intervient.
En principe, on ne peut donc pas changer de nom de famille, sauf si on invoque un motif légitime. Et dans ce domaine, la définition est assez ouverte. La procédure est réglementée et se déroule en deux étapes distinctes.
Lorsque vous avez effectué une recherche sur Filae, vous pouvez utiliser différents filtres à partir de la page de résultats. Pour le patronyme, notamment, vous trouverez ces filtres dans le menu déroulant situé sous la rubrique « Nom » dans la barre d’outils de l’onglet « Résultats ».