Rechercher sur ce site

Résultats de la recherche

  1. Notre énigme de rentrée : Drôles de Victoire !

    Actualité (Infos & Vidéos)

    ... à un veuvage. Sauf que dans ce cas, le code civil avait mis en place un délai de viduité, destiné à éviter toute incertitude de filiation, délai qui a été de 300 jours jusqu’en 2004, autrement dit de dix mois et que l’on ne trouve nulle part le décès du premier époux… Mais ces deux Victoire CHALANCON ne sont-elles vraiment qu’une seule et même personne ? À vous de jouer, sachant qu’une troisième Victoire CHALANCON a épousé le 29 janvier 1845 à ...

  2. Les nouveautés de Généatique 2020

    Actualité (Infos & Vidéos)

    ... toutes les transcriptions d’actes qui comportent encore des mots douteux ou illisibles pour les compléter. Sur le plan de la présentation de la généalogie sous forme d’arbre, Généatique 2020 propose une innovation qui n’existe nulle part ailleurs. Il s’agit de choisir la manière de figurer les conjoints l’un par rapport à l’autre soit côte à côte, soit superposés. Cela, apporte un vrai gain de place et augmente la lisibilité des tableaux. L’ensemble de ...

  3. Quand l'ADN prouve une filiation naturelle trois siècles après

    Actualité (Infos & Vidéos)

    ... d’être né d’un autre père sont assez minces. Mais Denis Savard ne conclut pas la même chose pour son "fils" Joseph. Si ses "parents", Charles Robichaud et Marie Bourg se sont bien mariés le 18 juin 1703 à Port-Royal, on ne trouve nulle trace du baptême de Joseph Robichaud , né au début de 1704. Et le généalogiste d'échafauder une hypothèse : sa mère, Marie Bourg est veuve depuis au moins 1693, lorsqu'elle se remarie avec Charles Robichaud. La veuve joyeuse, ...