Rechercher sur ce site

Résultats de la recherche

  1. Faire rectifier un accent ou une cédille du nom de famille

    Dossier

    Depuis 2016, la procédure de rectification administrative permet de faire corriger une erreur matérielle simple, par exemple, un accent manquant, une lettre en trop, un prénom mal orthographié, directement par l'officier d'état civil du lieu où l'acte a été dressé.

  2. Les arbres créatifs de Genea-Art

    Dossier

    Les deux trentenaires, créateurs de Genea-Art, proposent des figurations généalogiques d’un genre nouveau : leurs arbres ont des formes de couronnes, de lion, de jet d’eau de baleine ou sont organisés comme des combats de Space Invaders.

  3. D'où vient votre nom de famille : notre sélection de sites Internet

    Dossier

    Si le fait de situer un nom de famille sur une carte peut se concevoir comme première approche de la quête des origines, cette démarche peut aussi se révéler comme une clé pour débloquer une recherche. Voici un tour d’horizon des sites Internet à interroger, avec leurs points forts et leurs limites.

  4. FranceArchives fait déjà sa mue

    Dossier

    FranceArchives, lancé au printemps 2017, a mis en ligne une nouvelle version, première étape d’une refonte globale qui s’étalera sur plusieurs mois. Les améliorations actuelles concernent essentiellement l'ergonomie du portail, c'est à dire la navigation et la manière de chercher.

  5. La solution se trouve dans les détails

    Dossier

    La résolution du présent cas pratique nous conduit à une démarche en cinq actes : conduire des recherches en province et à Paris ; déjouer les erreurs d’état civil ; travailler sur un enfant naturel ; s’appuyer sur la galaxie familiale et la reconstituer ; ne négliger aucun détail. Suivez le guide.

  6. Jean-François Pellan, l'influent baron breton

    Dossier

    Il préside la plus grosse association généalogique de France, comptant plus de 5 600 adhérents. Ancien notaire, toujours conseiller prud’hommes, à 78 ans, Jean-François Pellan est une forte tête, partie en croisade contre l’influence des « marchands de la généalogie ».