Rechercher sur ce site

Résultats de la recherche

  1. Les Archives nationales

    Dossier

    Tout généalogiste a de nombreuses raisons de s’intéresser aux Archives nationales. D’autant plus qu’un déplacement sur place n’est pas obligatoire ou, du moins, pas la première étape, grâce aux différentes possibilités de recherche de la Salle des inventaires virtuelle. Voici quelques conseils...

  2. Sur les traces de ses ancêtres juifs

    Dossier

    Retracer une ascendance juive nécessite de ne pas brûler les étapes. Rassembler ses papiers de famille et explorer les actes d’état civil sont donc les toutes premières démarches qu’il ne faut surtout pas négliger. Ce n’est qu’ensuite que se pose la question des sources spécifiques à explorer.

  3. Ces sportifs qui sont nos ancêtres

    Dossier

    Pour retrouver les traces de ces sportifs qui sont nos ancêtres, nul besoin de descendre d'un médaillé olympique. Leur inscription à une association ou leur participation à de simples compétitions d'amateurs ont généré des archives que nous pouvons retrouver.

  4. La justice de paix

    Dossier

    Voici une série qui nous plonge dans le quotidien post-révolutionnaire de nos ancêtres. Les archives de la justice de paix donnent de nombreux indices sur la composition familiale, les biens possédés, les relations de voisinage ou encore les répercussions des évènements historiques.

  5. Michel Schonn, bénévole au Minutier central des notaires de Paris

    Dossier

    Quand on aime l’histoire, il y a différentes façons d’investir utilement son temps. Michel Schonn a choisi d’être bénévole aux Archives nationales où il analyse les actes d’un notaire parisien du XVIIe siècle. Il a accepté de partager avec nous sa passion pour les archives et sa vision du bénévolat.

  6. Être imprimeur, libraire ou lithographe au 19e siècle

    Dossier

    Entre 1810 et 1881, la surveillance de l'Etat porte aussi bien sur les ouvrages qui sortent des presses, que sur les professionnels du livre et des journaux que sont les imprimeurs, les libraires et les lithographes. Qui dit surveillance de l’État dit production d’archives…