Rechercher sur ce site

Résultats de la recherche

  1. Les mentions marginales de l'état civil en 85 pages...

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Les généalogistes le savent bien, les actes d'état civil sont truffés d'ajouts postérieurs à l'événement qu'ils relatent. C'est ce que l'on appelle les mentions marginales, portées en marge des actes. Ainsi, les actes de naissance portent la marque de l'éventuel mariage de l'intéressé, tout comme son décès, ce qui est bien pratique pour reconstituer la vie de la personne d'acte en acte. Cependant, il est difficile d'imaginer à quel point notre droit est complexe et a prévu toutes les situations.

  2. Fusion de bases généalogiques dans le Languedoc

    Actualité (Infos & Vidéos)

    On connaissait la base des mariages de l'Hérault, voici désormais les Bases du Cercle Généalogique de Languedoc, accès unifié aux index des relevés effectués par les bénévoles de cette association basée à Toulouse et rayonnant sur tout le Languedoc. Parler des seuls mariages héraultais n'avait en effet plus de sens depuis que cette base de mariages couvre plusieurs départements (Hérault, Aude, Aveyron, Gard, Lozère, Tarn).

  3. Le nouveau site des Archives nationales ouvrira en juin

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Déjà expérimenté pour les lecteurs de la salle de lecture de Fontainebleau, le nouveau système d'information archivistique (SIA) des Archives nationales entrera en service en juin à Paris.

  4. Les racines familiales de Raymond Aubrac

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Né à Vesoul, en 1914, le grand résistant Raymond Aubrac se nommait à l’état civil Raymond Samuel. Dans la Résistance, il a choisi le pseudonyme Aubrac, non pas en référence au massif montagneux mais au "Commissaire Aubrac", héros d’une série policière alors très en vogue.

    Il était le fils d’Albert Samuel et de Hélène Falck, commerçants aisés de très anciennes souches juives.

    Sa famille paternelle

  5. Le descendant de Napoléon ne peut pas porter le titre de comte

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Le descendant du comte Waleswski peut-il porter le titre de comte ? Non, vient de trancher le Conseil d'Etat. Aussi étonnant que cela puisse paraître, la justice administrative se penche souvent sur ce type de demande. Car elle est parfaitement compétente pour en juger. En effet, même si la noblesse a disparu, les titres peuvent se transmettre comme accessoire du nom.

  6. Ouverture du site des Archives de la Creuse

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Cette fois-ci, pas de mauvaise surprise ! Le site Internet des Archives de la Creuse vient d'ouvrir ses portes.