Rechercher sur ce site

Résultats de la recherche

  1. Le confinement utile des généalogistes et des archivistes

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Le confinement a eu de multiples effets, souvent inattendus. Après avoir rangé de la cave au grenier et fait le ménage, beaucoup de Français cherchant à s’occuper ont glissé vers la généalogie, qui a en effet largement profité de la situation.

  2. Pendant le confinement, du temps libre pour transcrire et indexer

    Actualité (Infos & Vidéos)

    39 ans, passionné de généalogie depuis l’âge de 12 ans, Julien Bernigaud, salarié lyonnais et père de famille, regrettait de manquer de temps pour ses recherches personnelles. Mais le confinement lui a offert du temps libre.

  3. Le décret qui réduit les délais de communicabilité

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Depuis la fin de l’année 2018, vous avez peut-être remarqué l’enrichissement de plusieurs portails d’Archives, avec des documents plus récents. C'est grâce au décret du 10 décembre 2018 qui assouplit les conditions de communication de documents administratifs.

  4. Généalogistes successoraux : bientôt un loi ?

    Actualité (Infos & Vidéos)

    La faillite de trois importants cabinets généalogiques a écorné l'image de la profession. Le cadre légal pourrait être bientôt rigidifié : des députes, dans deux proposisions de loi distinctes, et un avocat spécialisé préconisent la mise en place d'un barème et la fin du contrat de révélation.

  5. Généalogie par l'ADN : les Belges lancent un test à grande échelle

    Actualité (Infos & Vidéos)

    La généalogie par l'ADN, ce sont nos amis Flamands qui en parlent le mieux. En Belgique, l'association des Généalogistes Flamands (Vlaamse Vereniging voor Familiekunde vzw - VVF) vient de décider d'élargir à toute personne le test de généalogie génétique lancé en 2008. A l'origine, ce test concernait uniquement ceux recherchant leurs racines dans l'ancien duché de Brabant. Désormais, il est ouvert à tous, sans distinction d'origine.

  6. Le cimetière des gueules cassées de Cadillac est bien classé

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Après plus d'un an d'attente, l'association des Amis du cimetière des oubliés de Cadillac va reprendre ses activités. Le cimetière a en effet été confirmé l'été dernier comme monument historique, ce qui lui était contesté par la commune de Cadillac. Le tribunal administratif de Bordeaux a confirmé la décision du préfet d'inscrire ce lieu hors du commun qui recueille notamment les dépouilles de "98 mutilés de la face et du cerveau". Ces soldats de 1914-1918, très grièvement blessés -et "mentalement exsangues"- ont terminé leur vie dans cet établissement.