Rechercher sur ce site

Résultats de la recherche

  1. Les lettres retrouvées de Louise Pikovsky

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Des lettres qu’une élève juive de 16 ans avait échangées avec une enseignante sous l’Occupation est né ce bel album qui raconte l’histoire de Louise et de sa famille avec infiniment de pudeur et de sensibilité.

  2. Sur les traces de ses ancêtres juifs

    Dossier

    Retracer une ascendance juive nécessite de ne pas brûler les étapes. Rassembler ses papiers de famille et explorer les actes d’état civil sont donc les toutes premières démarches qu’il ne faut surtout pas négliger. Ce n’est qu’ensuite que se pose la question des sources spécifiques à explorer.

  3. Souriez, vous êtes fichés !

    Dossier

    L'identification des individus par le fichage s'est largement développée au fil des siècles, en particulier depuis l'introduction dans ce domaine de la photographie... pour le plus grand bonheur des généalogistes.

  4. Bourganeuf, 21 juillet 1944, une rafle

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Marie-Françoise Greminger a toujours entendu parler de la rafle survenue dans sa ville, Bourganeuf (Creuse), lorsqu’elle avait deux ans et qui conduisit vingt personnes juives dans les camps de concentration. Pour éviter que l’oubli s’installe totalement, elle a souhaité nous livrer cet ouvrage.

  5. Usurier

    Métier de nos ancêtres

    Les premiers usuriers furent surtout des Juifs, des Lombards ou des Cahorsins. Chacune de ces communautés devait son nom à sa situation particulière à sa religion, à sa nationalité ou à son origine géographique.

  6. Aux origines du judaïsme

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Pour la première fois sans doute, un livre érudit traitant des fondements mêmes du judaïsme est publié en français et par une maison d’édition dont ce n’est pas la spécialité, rendant ainsi le sujet accessible à un plus large public. Dès les premières pages, Jean Baumgarten et Julien Darmon, coordonnateurs de l’ouvrage et respectivement spécialistes du judaïsme ashkénaze et des littératures rabbiniques, nous le font, à juste titre, remarquer. L’abondante bibliographie qui termine le livre, principalement en langue anglaise, en est la preuve.