Rechercher sur ce site

Résultats de la recherche

  1. Maurice Ray, agent de liaison

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Mon grand-père, né à Paris en 1886, se marie en 1913 avec Élise, une jeune modiste. Un an après, la guerre est déclarée et Maurice est rappelé dans l’infanterie (5e bat. 367e RI). Ma grand-mère trompait son inquiétude en lui écrivant de longues lettres tendres et en confectionnant de jolies cocardes tricolores froncées dont je possède un exemplaire. Lors d’une permission, elle l’avait fait prendre en photo pour avoir son image sous les yeux.

  2. Les "archives pour demain", pas sans les généalogistes !

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Dans une lettre ouverte adressée à la ministre de la Culture, la Fédération française de généalogie (FFG) s'étonne qu'une grande consultation sur les archives soit lancée, sans que les généalogistes puisse y participer ! En tous cas, ils ne sont pas invités à faire partie du groupe de travail qui en constitue la pierre angulaire.

  3. Henri Dubitou, grenadier

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Né en 1875 à Caupenne (Landes), mon arrière grand-père Henri Dubitou participa aux quatre longues années de la guerre. Ce n’est qu’à partir de 25 mai 1915 que mon aïeul se distingua avec le 83e régiment d’infanterie.

  4. René Lucquiaud

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Mon grand-oncle, René Lucquiaud, nait en 1891 à Sommières-du-Clain dans la Vienne. Après ses études de droit, il est incorporé au 68e régiment d’infanterie. Devant la fosse de Calonne (près de Lens), une partie du visage arrachée par un éclat d’obus, il continue de donner des instructions à sa section en écrivant sur un calepin. « A entraîné sa section à l'assaut des tranchées ennemies avec un entrain et une énergie admirables.

  5. Joachim Dezès

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Mon arrière-arrière-grand-père Joachim Dezès est né en 1879 à Caupenne (Landes). Il s’installe rapidement à Baigts où il fonde sa famille. Il fut appelé dans les premiers jours de la guerre avec le 34e régiment d’infanterie.

    Il passe au 290e RI le 15 novembre 1915 où il participe à plusieurs batailles connus jusque dans le courant de 1916. En pleine bataille de Verdun, le 3 mai 1916, il reçoit en première ligne un éclat d’obus à la jambe gauche lors de l’attaque de la côte 304.

  6. Hérault, Manche et Guadeloupe rejoignent le Grand Mémorial

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Il y a encore du nouveau sur le portail du Grand Mémorial ! Vous qui voulez retrouver le plus facilement le parcours militaire de votre ancêtre Poilu de la Grande Guerre, voici trois nouveaux départements qui viennent d'y faire leur entrée. Les archives départementales de la Manche, de l’Hérault et de la Guadeloupe intègrent le moteur national des soldats de la Grande Guerre.