Rechercher sur ce site

Résultats de la recherche

  1. Gustave Durupt, sergent-major

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Mon grand-père maternel Gustave Ernest Durupt, né le 18 septembre 1891 à Ste-Marie-en-Chanois (Haute-Saône), a été mobilisé à Ste-Marie-aux-Mines (Haut-Rhin) et intégré au 21e bataillon de chasseurs à pied au grade de sergent-major (matricule 1059) en garnison à Raon-l’Étape (Vosges).

    Sous les ordres du commandant Rauch, il participe à la terrible bataille du Donon le 21 août 1914, où il est tué à l’ennemi à l’âge de presque 23 ans. Ce même jour son bataillon comptait un total de 17 tués, 114 blessés et 202 disparus.

  2. Joseph Pratviel, mort au Maroc

    Actualité (Infos & Vidéos)

    L'arrière-grand-père de mon mari, Joseph Pratviel né le 2 juin 1878 dans la commune de Cuq-Toulza (Tarn) est décédé le 27 décembre 1914 au Maroc où avait été envoyée sa compagnie (la 9e du 128e territorial).

    Son fils (notre grand-père) né après son décès sera donc pupille de la nation. Ce dernier, sur la fin de sa vie, me confie un jour ne rien savoir sur la mort prématurée de son père, ni sur les circonstances ou lieu de son décès ...

  3. René Fillon, cuisinier

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Mon grand-père paternel René Fillon, né le 10 avril 1890 à Sancheville (Eure et Loir) effectue son service militaire (1911-1913) à l’Ecole de St Cyr comme cavalier de 2e classe.

    Mobilisé en Août 1914 au 26e régiment d’artillerie de campagne à Chartres, il part au front en mars 1915 comme servant de 2e classe 22e batterie. En 1916, il est incorporé au 255e régiment d’artillerie 28e batterie.

  4. Jean Grand, prisonnier en Allemagne

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Je suis ravi de pouvoir rendre hommage à mon grand-père Jean Grand né le 15 juin 1883 à Saint-Etienne, soldat du 38e régiment d’infanterie de Saint-Etienne. Il est fait prisonnier le 27 août 1914 à Doncières dans les Vosges. Interné dans les camps de Lechfeld, Puchheim, Landshut, il est affecté en mars 1917 dans une ferme bavaroise, à Neuotting. Son patron, M Aigner a perdu un fils, tombé au champ d’honneur, le second est sur le front de l’Ouest. La famille Aigner, malgré tous ces malheurs héberge le prisonnier fraternellement.

  5. Joseph Geai, sergent d'infanterie

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Joseph Geai est né à Nieul-l’Espoir (86) le 17 octobre 1890. Son père était cantonnier et sa mère couturière. Après des études primaires, il est ouvrier à Mignaloux-Beauvoir (86), chez un négociant en porcs.

    Le 7 octobre 1911 il est incorporé au 68e RI à Châteauroux. Le 25 avril 1914, il épouse Berthe Zélie Métais à Nouaillé-Maupertuis (86).

    Rappelé le 3 août 1914, il est promu sergent le mois suivant en raison de son niveau d’instruction. Il revient pour la naissance de sa première fille Ida, en mars 1915.

  6. Jean Poiret, garçon de café

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Mon grand-père, Jean Poiret, né le 2 septembre1897 à Curgy près d'Autun (71) est garçon de café à St Dié (88) à la déclaration de guerre.

    Mobilisé le 11 janvier 1916, après avoir suivi le cours préparatoire des mitrailleurs puis un stage de fusilier mitrailleur, il suivra le 31e BCP sur les routes, les cantonnements, les lieux d'exercices avant d'arriver au Chemin des Dames le 30 mai 1917. Puis ce sera la bataille de la Malmaison en octobre 1917, les Vosges en 1918, la retraite de l'Aisne, la Champagne puis la démobilisation le 28 septembre 1919.