Rechercher sur ce site

Résultats de la recherche

  1. Archives de Pontoise : demandez et vous recevrez...

    Actualité (Infos & Vidéos)

    La ville de Pontoise pratique une politique de numérisation de ses archives qui plaît beaucoup aux généalogistes : si le document demandé n'existe pas en version numérique, demandez-le ! En plus d'un programme établi selon des critères archivistiques, "la numérisation des fonds obéit aux requêtes des internautes qui demandent si tel ou tel document est numérisé ou non. Nous les tenons au courant de l'avancement de nos travaux sur le site de la ville", détaille dans un bilan l'archiviste de Pontoise, Pascal Gaillard.

  2. Archives nationales : nouveaux documents généalogiques en ligne

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Les archives nationales ont récemment fait le point sur les derniers documents numérisés et disponibles sur Internet, dans la Salle virtuelle des inventaires (SIV). De nombreuses images concernent la recherche généalogiques et peuvent être utile, soit pour éclairer un thème de recherche, soit pour retrouver directement le nom d'un ancêtre.

  3. Indre-et-Loire : tous les registres d'ordre des hypothèques sont en ligne

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Connaissez vous les registres d'ordre des hypothèques ? Si ce n'est pas le cas et que vous avez des ancêtres en Indre-et-Loire, c'est le moment de vous pencher sur l'une des sources d'un grand intérêt généalogique. Et bonne nouvelle, les registres d'ordre des conservations des hypothèques de Chinon, Loches et Tours pour la période 1800-1955 ont été numérisés et sont consultables en ligne et en salle de lecture.

  4. Retrouvez l'acte de mariage de Tante Colette

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Saurez-vous résoudre cette énigme que vous soumet Jean-Louis Beaucarnot ? C'est une mission presque impossible, réservée aux chercheurs les meilleurs et les plus motivés, sachant faire feu de tout bois, de tous sites et de tous moyens... En ferez-vous parti ?

    Née en 1818, "Tante Colette" avait reçu un prénom totalement en marge des habitudes de son temps et de sa région, puisqu’il faudra attendre plus d’un siècle, pour le voir caracoler en tête des modes, dans les années 30.