Rechercher sur ce site

Résultats de la recherche

  1. Des millions d'actes scandinaves mis en ligne par MyHeritage

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Des ancêtres danois ou suédois ? Votre recherche va être boostée par la mise en ligne de plusieurs millions d'actes concernant ces deux pays par le portail généalogique MyHeritage. Il s'agit selon l'éditeur d'une publication inédite, car la plupart de ces documents d'intérêt généalogique n'avaient encore jamais été numérisés ou indexés et mis en ligne.

  2. Sondage : un Français sur deux fait de la généalogie !

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Y a t-il un généalogiste dans chaque famille ? Oui et on le savait déjà. Ce que l'on savait moins c'est qu'un généalogiste sommeille en chacun de nous ! Un Français sur deux a déjà fait des recherches à titre personnel, révèle un sondage OpinonWay-Généalogie.com. La généalogie est populaire en France, on peut même dire extrêmement populaire, puisque près de 9 Français sur 10 ressentent un intérêt pour la recherche d'ancêtres.

  3. Généalogistes et archivistes pétitionnent contre la suppression du double de l'état civil

    Actualité (Infos & Vidéos)

    1.937 signatures du côté de la Fédération française de généalogie sur le site Change.org et 682 enregistrées du côté d'Avaaz pour la pétition lancée par un particulier.

  4. Biens spoliés aux familles juives : les généalogistes appelés à l'aide !

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Et si les héritiers des tableaux volés pendant la Seconde Guerre mondiale n'étaient pas si difficile à retrouver que ça ? Et s'il suffisait de demander à des professionnels de retrouver les ayants droits de ces œuvres spoliés ?

  5. La Fédération de généalogie perd contre le département de la Charente

    Actualité (Infos & Vidéos)

    "Non". Le tribunal administratif de Poitiers a dit "non" à la Fédération française de généalogie. "Non", l'état civil payant sur le site Web des archives de la Charente, n'est pas contestable. "Non", il n'y a pas de rupture d'égalité des citoyens devant la loi, dès lors qu'aucune distinction ni discrimination n'est faite entre les divers usagers du site internet des archives départementales consultant les registres de l'état civil. "Non", ce n'est pas une faute pour le département de la Charente de copier ses tarifs sur ceux du Calvados.