Rechercher sur ce site

Résultats de la recherche

  1. Clément Mezerette, 26ème régiment territorial d’Infanterie

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Alors qu’il vivait à Villedieu-les-bailleul (61) avec sa femme et son fils ainé, Clément Mezerette, né en 1876 à Averton (53), a été rappelé à l’activité le 2 août 1914 au 26ème régiment territorial d’Infanterie. Un jour, ma grand’tante m’a confiée sa croix de guerre, alors que j’avais déjà retrouvé son livret chez ma grand-mère, avec ses citations :

  2. Maurice Vignot, maréchal des logis, mon grand-père...

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Mon grand-père, Maurice Vignot, né en 1893 à Paroy-sur-Tholon (89), dernier d’une fratrie de cinq enfants et qui avait perdu son père à l’âge de dix ans, s’était engagé à vingt ans dans l’armée, pour ne pas être à la charge de sa famille.

  3. Adelphe Noue, Mort pour la France...

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Mon arrière arrière grand père, Adelphe Noue, né en 1879 à Saint Aubin-des-Bois (28) était marchand de porcs comme son père.

    Seul garçon d’une famille de quatre enfants, il partira en 1914 pour la guerre, où il mourra le 30 Juin 1916, sur les pentes du Mort-Homme (Meuse), suite à une maladie contractée en service, laissant à sa femme, deux petites filles de sept et dix ans.

    Mort pour la France, sa sépulture reste aujourd’hui introuvable, des recherches auprès de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre étant en cours.

  4. Fernand Champion, soldat au 161e RI, mon grand-père...

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Soldat au 161e RI, mon grand-père, Fernand Champion (dont je porte le nom), né le 16 mars 1888 à Thillombois (55) n’est pas revenu, comme beaucoup d’autres, de cette « Grande guerre ».

  5. Pierre Prédignac, soldat au 41e régiment d'infanterie

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Mon arrière-grand-père Pierre Prédignac, né le 16 Février 1893 à Saint-Saud-Lacoussière (24), d'abord exempté du service militaire en tant qu’aîné d’une fratrie de onze, fut cependant incorporé au 42ème RI, le 30 octobre 1914.

    Il a participé aux batailles de la Marne, de la Somme, de l’Aisne, de l’Oise, de Verdun et des Vosges, fut cité à l’ordre de la division en juillet 1916 et reçut la croix de guerre, avec étoile d’argent pour avoir « grâce à son adresse et son sang-froid, abattu le soldat ennemi qui venait d’atteindre mortellement son officier ».

  6. Edouard Dewolfs, chevalier de l’Ordre de Léopold avec palme

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Edouard Dewolfs, neveu de mon arrière-grand-père, est né le 20 août 1883 à Boitsfort (Bruxelles, Belgique). Entré à l’armée en 1900, à l’âge de 17 ans, il est rapidement nommé sergent, et 1er sergent en 1905. Un an plus tard, il passe son brevet de sous-lieutenant puis, pour une raison inconnue, quitte l’armée et se tourne vers « l’étude appliquée de l’agriculture » tout en devenant lieutenant de réserve.