Rechercher sur ce site

Résultats de la recherche

  1. Val-de-Marne : un nouveau site Web, de nouvelles archives en ligne

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Les archives du Val-de-Marne ont profité de l'été pour rénover totalement leur site Web, comme nous l'avions annoncé dans une note précédente. Pour aborder les Journées du Patrimoine avec tout l'éclat nécessaire, en incluant le côté pratique, le portail adopte donc une nouvelle interface.

    Il présente de nouvelles fonctionnalités pour faciliter l’accès aux fonds et aux documents numérisés. Il propose désormais de l'indexation collaborative et vous pouvez y découvrir également de nouveaux contenus interactifs, régulièrement alimentés.

  2. Un week-end sous le signe du Patrimoine... aux archives !

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Comment savoir si des événements de type "généalogique" sont organisés près de chez vous ce week-end ? Le plus simple est d'aller sur le site officiel des Journées du Patrimoine 2018, d'ouvrir la carte géographique et de taper "généalogie" dans le moteur de recherche. Puis affinez en indiquant une région, un département ou une commune. Vous verrez que les généalogistes ne sont pas oubliés, pour des actions bien souvent organisées en partenariat avec des associations locales.

  3. Ferdinand Landié

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Mon arrière-grand-père s'appelait Ferdinand Landié. Il naquit le 24 avril 1885 à Blanquefort-sur-Briolance (47). Cultivateur (métayer), il habitait le quartier Ratier à Cuzorn dans le canton de Fumel (d’après le recensement de 1911).

    En 1914, Ferdinand Landié avait 29 ans. Affecté au 9e régiment d’infanterie d’Agen, il est rappelé à l’activité par la mobilisation générale le 4 août 1914. À l’intérieur du 4 au 8 août 1914, il est aux armées contre l’Allemagne à partir du 9 août 1914 dans le 209e RI.

  4. Jules Huet, cultivateur

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Je voudrais rendre hommage à Jules Désiré Huet, le grand-père de mon mari, né à Mont-près-Chambord le 13 novembre 1897.Il était père de cinq fils et cultivateur de métier.

    Il n’avait que vingt ans lorsqu’il a été envoyé au front. Le 15 août 1918, « il s’est distingué par son courage et son entrain au cours d’un coup de main qui a permis à pénétrer dans les deuxièmes lignes ennemies et ramener des prisonniers ».

    Cette bravoure lui a été récompensé par la Croix de guerre – étoile de bronze.

    Il décédera le 10 septembre 1968 à Villebarou à l’âge de 70 ans.

  5. Robert Hédouin

    Actualité (Infos & Vidéos)

    C'est à mon père Robert Hédouin que je souhaite rendre hommage. Il est né le 1er janvier 1891 à Clichy.

    Incorporé le 9 octobre 1912 au 161e RI à St Mihiel. Caporal le 4 mai 1913. Sergent major le 10 octobre 1914 au 361e RI. Adjudant le 26 mars 1915. Blessé le 6 décembre 1915 devant Souain par torpilles.

    Promu sous-lieutenant de réserve le 27 mai 1917 et affecté à l'armée d'Orient au 210e RI, il participe aux opérations en Grèce et Albanie, puis dans l'armée du Danube en Serbie et Bulgarie et dans l'armée de Hongrie en Roumanie et Transylvanie.

  6. Augustin Seinhour dit René Seignour

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Mon grand-oncle côté paternel, né le 7 avril 1892 à Lisle-sur-Tarn (81), artisan, célibataire, a été mobilisé dans l'Infanterie, au 122e régiment du 35e corps d'armée, le 2 août 1914. Caporal récemment arrivé à la 7e section des COA (venant de la 16e), il a été blessé au bassin par éclats d'obus, le 27 août 1915. Transporté à l'hôpital temporaire n°16 Royallieu de Compiègne (60), il y est décédé le soir même à l'âge de 23 ans.