Rechercher sur ce site

Résultats de la recherche

  1. Au Québec, les registres paroissiaux à l'appui d'une étude génétique sans précédent

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Au Québec, 4 millions de registres paroissiaux ont été comparés à l'ADN de 2.276 Français volontaires et 20.451 Canadiens français. La revue Science publie une carte géographique qui reflète pour la première fois aussi finement la génétique de cette population aux origines françaises du 17e siècle.

  2. Première en France : arrestation d'un criminel par la généalogie génétique

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Le "prédateur des bois" a été arrêté fin décembre 2022, près de 20 ans après une série de viols commis sur des adolescentes. Bernard L. a été confondu par son ADN, mais ne figurant pas dans les fichiers français, les enquêteurs ont utilisé la généalogie génétique aux USA, une première en France.

  3. Piratage de 7 millions de profils génétiques chez 23andme

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Un hacker revendique le piratage de 7 millions de profils génétiques volés à la société californienne 23andMe. L'escroc a mis en vente les informations personnelles des utilisateurs. 23andMe nie toute responsabilité.

  4. Geneanet ADN, c’est bientôt fini

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Le service de comparaison génétique lancé par Geneanet en février 2020 s’arrêtera le 20 décembre 2023. La raison invoquée est le manque de succès de cette base de données ADN gratuite. C'est la fin annoncée d'une fonctionnalité de généalogie génétique unique en France.

  5. ADN généalogique : un ado inconnu tué en 1974 identifié

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Aux Etats-Unis, la chasse aux cold cases grâce à l'ADN généalogique bat son plein. La génétique sert aussi bien à identifier les tueurs que leurs victimes. Récemment, un nom a pu être mis sur le corps d'un ado retrouvé en 1974 en Californie, victime d'un tueur en série.

  6. Tests ADN : la CNIL appelle à la vigilance et menace les entreprises génétiques

    Actualité (Infos & Vidéos)

    La commission Informatique et Libertés rappelle l'interdiction en France des tests ADN généalogique et les risques que comportent leur utilisation. Elle en profite pour rappeler le montant de l’amende qu’elle pourrait infliger aux entreprises génétiques : 20 millions d’euros. A bon entendeur...