Rechercher sur ce site

Résultats de la recherche

  1. Léon Leroy

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Léon Charles Leroy est né le 23 mai 1894. Au conseil de révision du printemps 1914, il est ajourné « pour faiblesse ». C’est en novembre qu’il devient bon pour le service. Incorporé au 161e RI dès le 17 décembre, il fait ses classes à Reims. Le 25 janvier 1915, Léon est envoyé au 71e bataillon de marche, dans la grande tranchée de Calonne, en Côtes de Meuse, non loin des Eparges. Par le JMO du 28 avril 1915, nous savons que :

    - « à 12 heures, le bataillon du 71e effectue un mouvement à l’ouest de la tranchée,

  2. Ernest Moussu, caporal fourrier

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Mon grand-père, Ernest Moussu, né en 1880 à Ribemont (Aisne), a 34 ans en 1914. Son épouse, Charlotte en a 29 ans. Ils ont deux enfants : un fils, né en 1908 et une fille, née le 23 avril 1914, qui a donc trois mois au début de la guerre.

  3. François Elion

    Actualité (Infos & Vidéos)

    François Justin Elion, est né le 10 mars 1886 à Montluçon (03) puis a habité Commentry (03). Il participe à la guerre en tant que caporal, matricule 1950, au sein du 98e RI.

  4. Joseph Potier de Courcy

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Mon arrière-grand-père Joseph Jacques Marie Potier de Courcy, est né le 8 septembre 1883 à Doucet près de Sées dans l'Orne. Il porte le numéro matricule 180, bureau d'Alençon. Il s'unit le 19 avril 1911 à Saint-Longis dans la Sarthe avec Marie-Madeleine Charlotte Hortense Seurrat de La Boulaye (1890-1976). Il meurt le 20 octobre 1967 à Sées.

  5. Joseph Gelly, chasseur alpin

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Mon grand-père, Joseph Gelly, est né en 1880 à Valgorge (07), il est décédé en 1964 à Ribes (07). Il combattit dans le 6e régiment de chasseur alpin de 1914 à 1918. Je le connais notamment grâce au témoignage de mon père, Paul-René Gelly (1909-1999).

  6. Georges Mercier, brigadier d'ordinaire

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Le grand-père de mon épouse, Geroges Alexis Mercier, né le 17 juillet 1880 à Lavau (Yonne), a participé à la guerre dans la 3e section de Parc du 30e régiment d’artillerie du 2 août 1914 au 27 janvier 1919. Maître d’hôtel dans un château, il s’est porté volontaire dès le début des hostilités comme brigadier d’ordinaire chargé de faire les approvisionnements pour sa section. Celle-ci avait pour mission de mener avec des chariots tirés par des chevaux, depuis les dépôts de munitions, le matériel nécessaire aux batteries du régiment, essentiellement des obus de tous calibres.