Rechercher sur ce site

Résultats de la recherche

  1. Georges Cotton, prisonnier à Erlangen (Allemagne)

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Mon grand-père, Georges Cotton, est né le 20 juin 1892 à Houlbec Cocherel (Eure). Il travaillait à la ferme avec ses parents.

    En 1912, il a 20 ans, il part faire son service militaire à Montmédy. Malheureusement la guerre éclate le 2 août 1914, il est maintenu sous les drapeaux à Montmédy.

    En août 1914, la garnison de Montmédy offrit une résistance héroïque aux troupes ennemies. Le 27 août, le Général Joffre ordonna d’évacuer la forteresse. C’est une colonne de 2300 hommes qui quitta Montmédy pour se diriger vers Verdun.

  2. Paul Coutureau, abbé

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Travaillant sur la généalogie de mon épouse, j'ai rencontré le soldat Paul Coutureau, frère de sa grand-mère maternelle, auquel je souhaite rendre hommage.

    Paul Louis Léon Coutureau est né le 6 juillet 1891 à St Cloud, cinquième enfant d'une fratrie de douze enfants nés d'Alfred Andre Coutureau (ingénieur, géomètre expert, inventeur célèbre notamment de l'équerre Coutureau pour les géomètres) et de Léonie Marie Florine Girard. Il est ordonné prêtre avant la guerre.

     

  3. Jean Delmas, menuisier

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Mon père Jean Alphonse Delmas est né le 15 mars 1888 à la Chapelle-Laurent dans le Cantal (15). Il est le second d’une famille de huit frères et sœurs. Ses parents sont menuisier et agricultrice. Lui est compagnon charpentier à travers la France puis sera menuisier après la Grande Guerre.

     

    En 1908, il part faire son service militaire à Brest. En 1914 il est mobilisé dans le 6e RI matricule 1471.

     

    Il est blessé à Verdun le 17 mars1916. Il obtient une médaille. Lors de la grippe espagnole à Lyon, il est sauveteur. Il meurt à Paris le 6 mars 1963.

     

  4. Émile et Paul Coconnier

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Je souhaite rendre hommage à mon grand-père Émile Coconnier et à son frère Paul. Nés à Saint-Brice (Mayenne), respectivement le 22 février 1890 et le 9 novembre 1891, ils habitent en 1914 à Solesmes (Sarthe) chez leurs parents cultivateurs.

    Paul travaille avec eux, Émile est ouvrier typographe dans une imprimerie de Sablé-sur-Sarthe, à 3 kilomètres de là. De 1911 à 1913 Émile effectue son service militaire au 26e bataillon de chasseurs à pied, où son cadet sera aussi incorporé en octobre 1912.

  5. Georges Perotin, employé de l'octroi de Saint Ouen

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Le grand-père de mon mari est né en 1883, dans les Ardennes. Il fait son service militaire, et est nommé sergent en 1906. En 1908, il est receveur d'octroi à Saint Ouen (93). Appelé en 1914, il est blessé à la main droite en avril 1915, mais reste au front, puis à la cuisse et au mollet gauche en mai 1915. En 1916, il part pour le front de l'armée d'Orient. Il est grièvement blessé d'une plaie en séton, par balle au côté gauche du thorax, le 17 mars 1917, à Monastir (Bitola actuellement, en République de Macédoine).

  6. Edmond Perotin, boulanger

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Un grand-oncle mort sans descendance, mais dans des conditions épouvantables. Né en 1870 dans les Ardennes, il est versé dans la réserve de l'armée territoriale en 1910. On surnomme les personnes comme lui, en principe trop âgées en 1914 "les Pépères". En 1914 il doit " garder les voies du chemin de fer ". En 1916 il est noté comme n'ayant pas rejoint son corps. En fait il a été déporté au Bagne de Sedan, où il mourra en 1917, au Lazaret d'Asfeld.