Rechercher sur ce site

Résultats de la recherche

  1. Jean Vincent Lacaux, capitaine gazé

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Mon arrière-grand-père Jean Vincent Lacaux, né en 1885 à St Sulpice de Laurières (87), est lieutenant de réserve quand il est mobilisé le 3 août 1914. Il participe à la bataille de la Marne, puis aux combats des coteaux de Soissons (septembre/octobre 1914). Lors de la 2e bataille de Soissons (janvier 1915), il est blessé. Son « entrain et sa bravoure » lui valent une citation à l’ordre de l’Armée.

  2. Paul Lefebvre, maire de Montreuil-sur-Mer

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Mon arrière-grand-père paternel Paul Lefebvre, né en 1881 à Berck-sur-Mer, père de cinq enfants, est mobilisé le 2 août 1914 comme lieutenant au 12e RIT d’Amiens. Il participe à la retraite de Belgique. Il passe commandant de la 3e compagnie du 38e RI en 1915, il est dans le secteur de Ribécourt dans l’Oise, cité à l’ordre du régiment et de la division en novembre 1915. Il passe au 67e RIT et combat à la bataille de Champagne fin 1915 et la bataille de Verdun de février à juillet 1916, où il est nommé capitaine. Engagement dans la Somme d’août à décembre 1916.

  3. Jean Alvarez, Zouave

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Mon oncle, Jean Victor Alvarez, est né le 18 novembre 1893 à Alger. Enrôlé en 1915 au 4e Zouaves de Tunis, il est affecté au 1er régiment de Marche d’Afrique créé le 1er février 1915. Ce régiment compte trois bataillons ; le premier émanant du 3e Zouaves de Constantine, le deuxième du 4e Zouaves précité et le troisième de la Légion étrangère. Le 1er mars, le régiment embarque à destination de Malte. Le 27 avril, le régiment est débarqué à Sudd El Bahr (Turquie).

  4. Provins Combres, tailleur de vignes

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Je voudrais rendre hommage à mon arrière-grand-père Provins Combres, né en 1893 à Lisle-sur-Tarn (Tarn), que je n'ai pas connu. Je ne sais que peu de choses sur lui et selon mon grand-père, il ne parlait que très peu de la guerre. Avant celle-ci, je sais qu’il a été briquetier à la briqueterie de Marssac-sur-Tarn (Tarn) et valet de ferme à Donnazac (Tarn). En 1913 à 20 ans, le conseil de révision du Tarn l’exempte pour arrêt de développement et faiblesse de constitution.

  5. Jean Pruneville, l'As de Mailly-Raineval

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Jean Pruneville, né en 1888 à Palinges en Saône-et-Loire (mais vivant à Paris), est "mort pour la France" le 27 - officiellement le 28 - août 1918, au combat de la Verpillières, Ferme de la Panneterie dans la Somme. Il venait d'avoir 30 ans, s'était marié en 1912, et ma mère était née en 1913. Il a laissé une jeune veuve désespérée et une petite fille qui n'a pas connu son père. Ma grand-mère, remariée plus tard, ne m'a jamais parlé de lui et je n'ai malheureusement jamais osé poser de questions.

  6. Camille et Gabriel Adain, pharmacien et médecin

    Actualité (Infos & Vidéos)

    Gabriel Adain naît et fait ses études à Belfort, mais réside dans sa famille à Danjoutin. Diplômé de la faculté de médecine de Paris (1909), il installe son cabinet à Versailles et s’y marie (1912). Mobilisé comme médecin (1914), il est affecté dans la Somme, à Amiens, puis Saleux et Corbie. Suite au décès de sa femme (1915), il est muté à l’arrière. A sa demande, il est affecté à la Mission française en Roumanie (1916) pour y soigner une épidémie de typhus. Tombé malade, il meurt à Bacau (1917), à 34 ans, mais son corps n’est rapatrié qu’en 1922.