Grand Mémorial : 8 départements et 440.000 Poilus de plus !

Catégorie : 1914-18, Aube  |  le 09 Octobre 2018 par Guillaume de Morant

C'est le moment ou jamais, si vous ne l'avez pas encore fait, d'aller consulter la base de données des Poilus du Grand Mémorial. Elle s'étoffe de semaine en semaine pour réunir dans ce mausolée virtuel les noms de tous les combattants de la Première guerre mondiale. Plus de 440.000 matricules supplémentaires et huit nouveaux départements ont récemment été intégrés.

Ainsi, si vos ancêtres sont originaires du département de la Loire, vous pouvez désormais accéder à tous les soldats ayant été recrutés dans les classes allant de 1898 à 1909, c'est à dire étant nés entre 1878 et 1899, les conscrits étant recrutés l'année de leurs 20 ans. La particularité du Grand Mémorial est de livrer une indexation nominative, ce qui permet de rechercher le nom d'un soldat en tapant tout simplement son patronyme dans le moteur de recherche.

Certains départements vont plus loin et proposent une indexation riche, incluant notamment le niveau d’instruction et la profession, dressant ainsi un portrait des jeunes Ligériens au tournant du siècle. C'est le cas notamment de la Loire et des départements de l'Eure, l'Aube et des Pyrénées-Orientales. Les départements des Vosges et de la Haute-Garonne proposent également l’indexation de l’ensemble des soldats ayant combattu pendant la guerre.

Quant aux Poilus des départements de l'Isère et de l'Indre, ils ont fait récemment l'objet d'un premier lot de registres matricules, d'autres sont attendus rapidement. L'indexation est souvent réalisée par le prestataire au moment de la numérisation des registres, elle peut être également effectuée (ou complétée) par les internautes au cours d'opérations d'annotation collaborative. C'est le cas dans les Ardennes, en Charente, dans le Cher, en Eure-et-Loir, dans l'Hérault, dans les Landes, dans le Loiret, en Haute-Loire, dans la Marne, dans le Puy-de-Dôme, en Seine-Maritime, en Vendée, dans les Yvelines et dans l'Yonne.

Tout nouveau, le module d'indexation des archives départementales de l'Allier est désormais opérationnel. Vous pouvez dès maintenant apporter votre contribution et indexer les fiches matricules des Poilus de ce département. Dans le Loir-et-Cher, la même possibilité d'indexation des registres matricules sera ouverte dans le courant de ce mois d'octobre 2018.

Liens

1 commentaire

André RAZEYRE le 22 Octobre 2018 à 10h35

Bonjour,
Mon épouse a eu ses 2 grands-pères maternel et paternel qui sont morts pour la France.
En ce qui concerne le grand-père paternel nous avons retrouvé une plaque émaillé comportant certains renseignements et une photo.Nous avons retrouvé sa sépulture(ND de Lorette) et de ce côté pas de problème.
Pour le grand-père maternel,porté disparu vers Douaumont je possède également des renseignements mais nous n'avons pas de photo de ce dernier, et nous n'avons pas retrouvé une plaque identique..
Je pense, que toutes les familles dont le soldat était décédé ont reçu cette plaque avec photo.
Ma question est la suivante; le service des armées possède-t-il une photo de tous les soldats qui ont été au front? Permettant par la même de fabriquer ces plaques.
Si oui, comment se la procurer?
Merci pour votre réponse et dans l'attente je vous adresse mes bien sincères salutations.
André RAZEYRE
razeyre.andre@club-internet.fr

Plan du site La Revue française de Généalogie