Un site dédié au centenaire de Clémenceau "Père la Victoire"

Catégorie : 1914-18, France  |  le 06 Février 2018 par Guillaume de Morant

Cent ans après la nomination de Georges Clemenceau en tant que président du Conseil et ministre de la guerre, 2018 est le dernier acte du centenaire de la Première Guerre mondiale. Le président Macron a souhaité en faire une année hommage. Cela se traduit par le lancement sous l'égide de la Mission du Centenaire de ce portail riche en ressources historiques, archivistiques et pédagogiques.

Le portail va également relayer tout au long de l’année, les différentes actions commémoratives autour de Clemenceau. Les historiens Sylvie Brodziak et Samuël Tomei, qui ont codirigé le Dictionnaire Clemenceau paru en octobre 2017 dans la collection « Bouquins » chez Robert-Laffont, ont écrit la majeure partie des contenus historiques du site. Il s’organise autour de six rubriques :

  • L’actualité de l’année Clemenceau : inaugurations et hommages, conférences, colloques, parutions d’ouvrage, revue de presse, ouvrages…
  • Les lieux Clemenceau : carte interactive présentant les principaux lieux liés à Clemenceau, en France et à l’étranger.
  • Clemenceau en dates : frise chronologique illustrée de la vie de Clemenceau, avec un regard particulier sur son action en 1918.
  • Comprendre Clemenceau : articles thématiques rédigés par des spécialistes de Clemenceau, afin d’aider à mieux cerner le personnage Clemenceau, et comprendre son action et son impact sur l’issue de la Première Guerre mondiale
  • Archives Clemenceau : valorisation de fonds d’archives consacrés à Clemenceau pendant la Première Guerre mondiale (diaporamas iconographiques, vidéos, enregistrements, audio).
  • Clemenceau à l’école : valorisation des initiatives pédagogiques de l’année 2017-18 consacrées à Clemenceau.

Le site bénéficie de l’appui de nombreux partenaires éditoriaux : la direction des Archives du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, les Archives nationales, les Archives départementales de la Vendée, la Bibliothèque nationale de France (BnF), le Centre des monuments nationaux (CMN), l’Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (ECPAD), le musée Clemenceau de Paris, le musée national Clemenceau-De Lattre et le Service historique de la Défense (SHD).

Lien

1 commentaire

Berry denise le 22 Février 2018 à 22h58

clémenceau père de la victoire! ça me fait rire car c'est lui aussi qui disait des civils cruellement frappés ils ont fait simplement leur devoir comme si les souffrances des civils n'étaient pas dignes d'interet au regard de celle des poilus! ma famille a payé fort cher cette guerre j'ai écrit un roman qui raconte cela : "l'insoumise, publié aux éditions Saint honoré j'y raconte la guerre vue par mes grands p et la souffrance des orphelins et de leur mère vilipendée car elle a mis au monde un enfant naturel, en 1921 alors que son mari était mort pour la france en 1915!

Plan du site La Revue française de Généalogie