Archives Calvados gratuites, un opportun problème technique qui dure...

Catégorie : Archives, Calvados  |  le 19 Août 2015 par Guillaume de Morant

Le dernier site Web d'archives payant français, celui du Calvados, affiche obstinément le même message depuis le mois de juin : "Suite à un problème technique, l'accès aux archives est libre. Il n'est pas nécessaire d'utiliser votre abonnement". Traduction immédiate des généalogistes : l'accès aux archives du Calvados est désormais gratuit ! Et la gratuité des archives numériques est partout en France, puisque le Calvados est le dernier site Web à demander une contribution pour consulter les registres paroissiaux et d'état civil, le cadastre ancien et les recensements de population.

On se souvient que l'avant-dernier département à pratiquer une telle politique, la Charente, avait fini par plier et son site d'archives était devenu gratuit le 1er juillet 2015, après une rocambolesque pression exercée par les généalogistes au moment des élections... Que le Calvados deviennent de fait en accès gratuit est en soi une excellente nouvelle, mais il reste à savoir pourquoi. S'agit-il vraiment d'un problème technique ou d'une habile solution diplomatique trouvée pour ne pas perdre la face ? S'agit-il d' une anticipation sur les futures dispositions législatives ou réglementaires qui vont peut-être consacrer la gratuité d'accès aux archives publiques numérisées ? Lorsqu'elles ne font pas l'objet d'une réutilisation commerciale, ce qui est bien le cas des généalogistes qui n'en font pas commerce, il pourrait être inscrit que les données d'archives publiques soient en accès gratuit. En l'attente d'une réponse de la direction des archives et de la collectivité départementale du Calvados toutes deux contactées par nos soins, les chercheurs d'ancêtres se perdent en conjectures. Et apprécient ce provisoire qui dure !

A lire :

1 commentaire

Husson le 24 Août 2015 à 23h22

Allons bon, les gens ne sont pas dupes. C'est évidemment la seule façon qu'ils ont trouvée pour ne pas passer clairement à la gratuité. Quelle hypocrisie.

Plan du site La Revue française de Généalogie