En télétravail, les agents du SHD saisissent les inventaires des dossiers de carrière

Catégorie : Archives, France  |  le 30 Avril 2020 par Guillaume de Morant

Au Service historique de la Défense, des dizaines d'agents sont confinés chez eux, avec pour certains l'impossibilité d'adapter leurs missions quotidiennes au télétravail. Afin de permettre à ceux qui le souhaitent de continuer à travailler à distance, le service d'archives de la Défense propose un travail utile, faisable par tous, à grande échelle : une quarantaine de bénévoles saisissent les inventaires de la sous-série GR YF, qui rassemble les dossiers de pensions depuis l'Ancien Régime.

Cette sous-série est très consultée par les chercheurs, en particulier par les généalogistes, car elle rassemble des dossiers individuels de personnels ayant effectué une demande de pension auprès du ministère, auxquels parfois le dossier de carrière a été intégré pour ne former qu'un seul dossier par individu.

L'inventaire actuel est constitué de grands registres manuscrits par période et par ordre alphabétique, consultables uniquement sur place, difficiles à manipuler et parfois difficiles à lire. Chaque double-page de registre a été numérisée, mais si les fichiers images, disponibles sur le réseau interne, avaient le mérite d'exister, il était jusqu’ici nécessaire de les feuilleter patiemment image après image pour retrouver l'individu recherché.

C'est l'objet de l'indexation : les fichiers images sont répartis entre les agents volontaires de Vincennes et de Caen (archives des victimes des conflits contemporains). Les premières séries traitées, les moins volumineuses pour servir de galop d'essai, concernent les troupes coloniales avec les régiments sénégalais, tonkinois, amanites ou malgaches.

Ces listes truffées de sigles et abréviations sont difficilement lisibles et compréhensibles, de nombreux échanges par mails entre indexeurs en attestent. Chaque spécialiste peut y apporter sa réponse sur des fonctions ou les noms précis des unités. Peu à peu, les fichiers indexés arrivent de tous les départements du SHD et de tous les lieux de confinement.

Une fois synthétisé et validé par les agents de la division responsable de ces fonds, cet immense travail permettra bientôt de proposer des ressources supplémentaires qui viendront enrichir le site Internet et faciliter les recherches des lecteurs et des archivistes.

Liens

A lire aussi

2 commentaires

Yannick VOYEAUD le 29 Mai 2020 à 16h29

Quel dommage que les base de données ne soient toujours pas accessibles sur le site de la défense

Béatrice NAJAR le 5 Mai 2020 à 19h18

Bonjour, je suis à la recherche de renseignements concernant la période durant laquelle mon père NAJAR Michel (Miguel en espagnol) né à Mojacar le 31/12/1914, guerilleros et réfugié de la guerre d'Espagne et incarcéré dans un des camps "Argelès" ou "St Cyprien", a été "extrait" de ce camp et a intégré la résistance française. J'ai retrouvé son nom sur une des listes du Service Historique de la Défense, cote GR 16 P 439 363 , mais n'accède malheureusement pas à d'autres renseignements : dans quel groupe était-il ? où ? de quand à quand ? quelles actions ont été menées ? Merci donc par avance à toute personne qui pourrait m'aider à trouver réponses à mes questions. Béatrice NAJAR / bea.najar@gmail.com

Plan du site La Revue française de Généalogie