Gers, après les tables de l'état civil, un riche programme de mise en ligne

Catégorie : Archives, Gers  |  le 26 Octobre 2018 par Guillaume de Morant

C'est vrai, le Gers n'avait pas très bonne presse auprès des généalogistes, parce que jusqu'ici, le portail ne proposait tout simplement pas d'état civil ancien, alors que partout en France, d'autres départements publient depuis des années, parfois 20 ans, foison de documents d'intérêt généalogique. Mais l'image des archives de ce département est en train de changer, car cette fois-ci, c'est vraiment parti pour la numérisation et la mise en ligne de l'état civil.

Deux opérations importantes viennent d’être réalisées sur le site Archives du Gers en ligne. Tout d'abord, les tables décennales de la période comprise entre 1792 et 1932 viennent d'être publiées. Ces tables répertorient, par période de dix ans, l’ensemble des actes de naissance, de mariage et de décès des différentes communes gersoises. Elles permettent ainsi d‘identifier les actes transcrits dans les registres d’état civil, qui eux, pour l'instant restent uniquement consultables en salle de lecture.

Ensuite, le Gers a procédé (en 2014) à la mise en ligne des fiches matricules des conscrits recrutés entre 1887 et 1921. Ce qui est nouveau, c'est que les noms de ces 56.000 Poilus ont été indexés, permettant une recherche à partir du nom, du prénom, de la date et du lieu de naissance. En outre, les Archives départementales du Gers ont décidé d’intégrer le portail national du « Grand Mémorial » qui donne accès aux fiches matricules des soldats de la Grande Guerre quel que soit leur département d’origine, ainsi qu’à la base de données des Morts pour la France.

Quant aux actes d'état civil eux mêmes, la bonne bonne nouvelle est qu'ils vont bientôt eux aussi être intégrés au portail Archives du Gers en ligne, selon un programme qui vient d'être dévoilé par le nouveau directeur des archives départementales Pascal Geneste. La numérisation de l'état civil est réalisée grâce à un partenariat conclu avec l’association Family Search International (les Mormons). La mise en ligne va s'étaler sur cinq ans à partir de novembre 2018 et jusqu'en 2022.

Les registres de la période allant de 1843 à 1932 seront progressivement mis en ligne à partir de novembre 2018. Ceux de la période allant de 1792 à 1842 seront mis en ligne dans un second temps, à l’horizon 2020-2021. Enfin, ce sera le tour des registres paroissiaux qui seront consultables à l’horizon 2021-2022.

Durant cette période, les Archives départementales du Gers ne procèdent à aucune recherche généalogique, ni à aucune reproduction de document d’état civil, mais elles renvoient sur deux associations locales : Généalogie Gasconne Gersoise (GGG) et le Fil d'Ariane 32. En cas de nécessité administrative, la situation peut se débloquer en envoyant un mail au service des archives du Gers (archives32@gers.fr).

Liens

1 commentaire

Cyrille Ripoche le 26 Octobre 2018 à 22h32

Compte tenu des informations favorables (en termes d'espoirs) du portail des AD de la Seine-Saint-Denis... et si on accepte de considérer le site brozer.fr comme un substitut en la matière aux AD du Gard, l'heure de l'accès en ligne à l'état-civil de la France entière se rapproche.

Après les registres matricules, un second cycle de chantiers, qui fut beaucoup plus long à mener, est sur le point de se conclure !

Plan du site La Revue française de Généalogie