Hervé Lemoine quitte les archives de France et rejoint le Mobilier national

Catégorie : Archives, France  |  le 29 Janvier 2018 par Guillaume de Morant

Hervé Lemoine quitte le Service Interministériel des Archives de France et prend, à compter du 12 février 2018, la direction du Mobilier national et des manufactures des Gobelins, de Beauvais et de la Savonnerie. C'est l'administration chargée de conserver le mobilier de la République et des résidences présidentielles. L'institution était sans directeur depuis plusieurs mois, le prédécesseur ayant été nommé secrétaire général du ministère de la Culture,

Comme directeur du Service interministériel des Archives de France, Hervé Lemoine a inauguré le poste nouvellement créé en 2010. Apprécié des généalogistes, puisqu'ayant lui même été généalogiste, il a tout au long de son poste gardé un oeil attentif aux demandes des chercheurs d'ancêtres.

Passée l'aventure de la Maison de l'Histoire de France (il était l'un des promoteurs de ce projet, mais implanté aux Invalides), Hervé Lemoine a dû gérer des crises majeures, dont les deux dernières seront aux mains de son successeur : la fermeture du site des Archives nationales à Fontainebleau et la question des "archives essentielles" qui fait l'objet d'un dossier dans le dernier numéro de la Revue française de généalogie.

Selon le Figaro, Hervé Lemoine est "réputé pour sa capacité à trancher dans les affaires délicates et à avancer, a notamment été l'artisan d'une plus grande ouverture des archives au public." Selon Didier Rykner, éditeur du site La Tribune de l'art, Hervé Lemoine a notamment, comme directeur des Archives, largement contribué à permettre le remontage des décors de la Chancellerie d’Orléans dans l’hôtel de Rohan-Strasbourg.

Liens

1 commentaire

UGUEN le 30 Janvier 2018 à 12h34

Bonjour.
Merci Monsieur pour ce que vous avez apporté à notre loisir.
Bonne continuation dans votre nouvelle vie.
Cordialement.

Plan du site La Revue française de Généalogie