La SNCF met en ligne ses archives de 39-45

Catégorie : Archives, France  |  le 03 Avril 2012 par Guillaume de Morant

L'argent de la SNCF est-il sale ? Non, veut prouver notre compagnie nationale aux Américains qui la somment de faire toute la lumière sur son rôle dans la déportation de près de 76.000 Juifs au cours de la seconde guerre mondiale. La SNCF joue à fond la carte de la transparence en mettant en ligne toutes ses archives de 39-45, bien décidée à répondre à ses détracteurs. Car dans la course pour remporter les marchés des trains à grande vitesse en Floride, en Californie et surtout dans le Maryland, elle doit faire effort de repentance et montrer des signes d'ouverture de son passé, aussi sombre soit-il.

Jusqu'ici un peu hermétiques, les archives de la SNCF relatives aux années de guerre 1939-1945 ont donc été mises en ligne sur un site dédié afin de calmer fantasmes et rumeurs. Tous les documents de cette période ont donc été numérisés et laissés en libre consultation pour montrer factuellement que les agents de la compagnie ferroviaire n'ont fait qu'obéir aux ordres nazis et ont également souffert comme le reste de la population française et dans les mêmes proportions de la guerre et de l’occupation. Les archives donnent par exemple des listes d’agents déportés et tués et également des listes d’agents licenciés pour cause de communisme (suite à un décret du gouvernement de Vichy).

Car pour les néophytes, le site paraîtra bien barbare. Il n'est pas facile d'y trouver quelque chose de global et général, mais seulement des documents dont on ne connaît pas la logique de classement. Certes, le moteur de recherche est là, mais son exploitation demande des explications qui ne figurent pas en ligne. Si par exemple vous tapez "déporté", une liste de documents pêle mêle va sortir, sans qu'il soit possible d'en saisir le sens ou la logique. Saluons toutefois l'effort de transparence de la SNCF et parions sur la patience des chercheurs...

Ici, une vidéo du 25 janvier 2011 dans laquelle le président de la SNCF Guillaume Pépy reconnaît que son entreprise, bien que "contrainte, réquisitionnée", fut "un rouage de la machine nazie d'extermination" :

4 commentaires

tomasi le 1 Septembre 2018 à 10h17

j'ai plusieurs fois essayer des messages au PDG de la SNCF pour lui faire part de mon idée concernant le film "La Bataille du Rail".
on devrait organisée un voyage de comémoration dont le titre serait "A la Recherche de la Bataille du Rail" le voyage aurait lieu a bord de matériel d'époque il aurait pour but de retrouver les divers lieux ou l'on avait tournée les scénes du film.
le personnel d'acompagnement serait revétu de tenu de l'époque, le train serait tirée par une machine a vapeur d'époque, dans chaque gare l'on organiserait une exposition parlant de cette époque(Exode, Contre Exode, Déportation, Sabotage, Renseignement) quel est votre avis, cela ferait connaitre mieux la SNCF au génération de jeunes et suciter des vocations.
Amitié
Tomasi Henri

annanas le 12 Juin 2013 à 18h45

J'avais lu il y a quelques années que la SNCF avait été décorée ou récompensée pour avoir développé "l'entreprise et fait monté le chiffre d'affaire (on sait pourquoi) Aujourd'hui je ne trouve rien sur le sujet, juste que des cheminots auraient été décoré pour avoir sauvé des personnes déportées à s'enfuir... Pourquoi cette info à t elle disparu

Plan du site La Revue française de Généalogie