Lancement du nouveau portail du Jura et première mise en ligne de l'état civil

Catégorie : Archives, Jura  |  le 18 Octobre 2017 par Guillaume de Morant

MISE A JOUR : le portail est ouvert et pleinement opérationnel - C'est en principe le grand jour pour les archives du Jura avec le lancement programmé ce 18 octobre 2018 du nouveau portail. A l'heure où nous écrivions ces lignes, le "en principe" était encore de mise, la directrice Patricia Guyard préférant rester prudente jusqu'à la dernière minute : "Nous ne sommes pas à l'abri d'un ultime report d'une semaine, étant donné toutes les difficultés techniques auxquelles nous avons été confrontés depuis le lancement de ce projet".

Si tout va bien, donc, dans la journée, les utilisateurs vont voir en direct sur leurs écrans la permutation de l'ancien site vers le nouveau. Et la différence devrait sauter aux yeux. Du site vitrine à la présentation vieillotte, les archives du Jura passeront à un véritable portail de ressources, moderne aussi bien dans sa présentation que dans son utilisation.

Dès la page d'accueil, un carrousel met en exergue des inventaires, "afin de donner envie aux usagers de voir d'autres sources et des richesses méconnues", mais aussi des actualités avec le point sur les gros chantiers des archives, la collecte, la numérisation. De gros pavés immanquables présentent aussi des liens vers 8 à 9 formulaires de recherche dont l'état civil.

Car sur le plan des contenus, les généalogistes sont bien servis : les registres paroissiaux et d'état civil des communes depuis la lettre A (Abergement) jusqu'à la lettre M (Mont-sous-Vaudrey), avec les tables décennales jusqu'à 1882 ou 1892 selon les communes. Il s'agit d'environ les deux tiers de l'état civil, le reste des communes est en cours de numérisation et devrait être publié d'ici le mois de juin 2018, pour aller jusqu'à 1912 au minimum et 1942 pour les tables décennales.

On trouve également d'autres fonds d'intérêt généalogique comme les dénombrements de population à partir de 1896 et visibles en ligne jusqu'à 1911 et jusqu'à 1936 en salle de lecture, les dispenses de mariage de l'officialité de Saint-Claude de 1743 à 1790 comprenant pour certains des enquêtes généalogiques permettant de remonter jusqu'à 4 générations, les registres matricules et aussi le cadastre, dont les matrices ont été numérisées de 1881 à 1911 avec les états de sections.

A voir aussi, le contrôle des actes des notaires (1678-1790) qui a été numérisé et les inventaires de l'enregistrement, accessibles par bureau. Enfin, il y a aussi le dictionnaire topographique du Jura qui complète le tout, avec des ressources iconographiques comme les collections de photos et de cartes postales.

Liens

11 commentaires

DENIS PUTOD le 21 Octobre 2017 à 11h16

Vous avez tous espéré ! Maintenant armez vous de patience !!!...

PUTIGNY le 21 Octobre 2017 à 09h38

Pas facile d'utilisation, termes approximatifs, ou sont les registres paroissiaux en liens directs ?
Liens rompus au bout de 10 à 15 pages, obligée de revenir en arrière sans arrêt.
Il faudrait "muscler" un peu le serveur pour qu'il supporte plus de connexion.
Sept ans que j'attends l'ouverture d'un site qui fonctionne normalement ! Allez les gars il y a encore du boulot...

Plan du site La Revue française de Généalogie