Le musée des Archives nationales devient gratuit

Catégorie : Archives, Paris  |  le 23 Juillet 2020 par Guillaume de Morant

A Paris dans le Marais, le musée des Archives nationales a rouvert ses portes le 1er juillet 2020. Bonne nouvelle, l'entrée est devenue gratuite ! En effet, sur décision de Bruno Ricard, le directeur des Archives nationales, la gratuité s'applique au parcours permanent et aux expositions temporaires. Il faut toujours s'acquitter d'un droit pour les activités culturelles : 8 euros la visite guidée, 20 euros pour les ateliers d'une journée.

Alors qu'auparavant tout le bâtiment se visitait, seul le rez-de-chaussée du Palais Soubise est ouvert à la visite. Le parcours permanent visible dans le décor néo-rocaille restauré de l'ancienne salle de lecture est renouvelé tous les quatre mois environ, avec des rouleaux de parchemin, des papiers officiels, des registres notariaux, afin de ne les exposer que temporairement à la lumière. L’exposition "La police des Lumières. Ordre et désordre dans les villes au 18e siècle" ne rouvrira que le 18 septembre 2020, veille des journées du Patrimoine.

Il y a également quelques restrictions en raison des précautions sanitaires : port du masque (non fourni par le musée) obligatoire, gel hydro-alcoolique mis à disposition à l’entrée, absence de vestiaires, distanciation physique à plus d’1,50m de distance entre visiteurs. Aucune visite de groupe n’est autorisée. Quant aux paiements des catalogues et des produits dérivés, il n'y a plus de caisse, le règlement se fait par carte bancaire.

Lien

1 commentaire

LDS le 24 Juillet 2020 à 12h48

Vous pourriez peut-être faire un article sur le site des Archives corses, qui nous font des blagues de maintenance depuis quelques semaines :
http://archives.corsedusud.fr/Internet_THOT/FrmSommaireFrame.asp
« Le site est en maintenance jusqu'au 29 juin, veullez [sic] nous excuser de la gêne occasionnée »

Ou bien :
http://archives.corsedusud.fr/Internet_THOT/
« Le site est en maintenance jusqu'au 20 juillet, veuillez nous excuser de la gêne occasionnée »

Nous sommes maintenant le 24 juillet, pour ceux qui suivent le calendrier...

Plan du site La Revue française de Généalogie