Loir-et-Cher : mise en ligne des cahiers de doléances de 1789

Catégorie : Archives, Loir-et-Cher  |  le 27 Septembre 2017 par Guillaume de Morant

Si vos ancêtres vivaient en 1789 sur le territoire de l'actuel département du Loir-et-Cher, c'est le moment d'aller faire un tour sur le site des archives départementales. Les cahiers de doléances des bailliages de Blois et de Romorantin viennent d'être numérisés et publiés en ligne, avec certaines de leurs paroisses qui se trouvent hors du département actuel.

Petit rappel sur le contexte historique pré-révolutionnaire : à la fin de l’hiver 1789, le royaume de France bouillonne de discussions politiques. Le roi Louis XVI convoque les états généraux à Versailles le 1er mai. Avant cela, il invite les Français à rédiger dans chaque paroisse, des cahiers de doléances qui décrivent la situation au sein de celle-ci, expriment les besoins des habitants.

Pour chaque paroisse, ont été numérisés, quand ils existent, le cahier de doléances et le procès-verbal de l’assemblée des habitants qui ont rédigé les cahiers, c’est à dire les chefs de feu ou chefs de famille au sens large. Ces documents apportent des renseignements très variés sur l’histoire du Loir-et-Cher.

Leur intérêt généalogique est évident. Par exemple, les procès-verbaux des assemblées permettent de connaître le nom et le métier d’une partie des habitants du village, mâles le plus souvent, source unique à une époque où les recensements de population n’existent pas.

Des greffiers ont pu travailler aux cahiers de plusieurs paroisses et influencer leur rédaction. Sous l'influence de Lavoisier à La Chapelle Vendômoise, le cahier parle de « l’exercice de la liberté personnelle » des citoyens. Des cahiers évoquent la situation de la paroisse, à Nouan-sur-Loire où "la grêle a ruiné les récoltes", à Villeny où la paroisse est « sy aquatique que les hommes n’y sont jamais robustes ».

Liens

2 commentaires

Corentin Jourdan le 28 Septembre 2017 à 08h44

Il y a aussi les Archives nationales, qui auparavant utilisaient déjà une technologie obsolète et qui sont passées sur Flash et qui vont aussi se retrouver le bec dans l'eau, ou plutôt les utilisateurs.

Balthazar le 27 Septembre 2017 à 18h31

Ca n'a pas grand chose à voir avec le sujet, mais comme les AD du Loir-et-Cher utilisent une visionneuse codée en Flash, je me pose cette question : sachant qu'en 2020 Flash ne sera plus pris en charge par les navigateurs Internet, les sites d'archives l'utilisant(ça ne concerne pas que le Loir-et-Cher) ont-ils prévu une transition d'ici là ?

Plan du site La Revue française de Généalogie