Lorient : les archives publient les listes électorales

Catégorie : Archives, Morbihan  |  le 24 Mai 2019 par Guillaume de Morant

Mises en ligne en ce mois de mai 2019 par les archives de la ville de Lorient, les listes électorales de la période allant de 1878 à 1965, constituent une source inégalable d'informations pour les généalogistes. Seuls les registres de plus de 100 ans sont consultables en ligne.

Comme le rappellent justement les archives municipales, elles offrent un énorme avantage par rapport au recensement de population : les personnes sont classées par ordre alphabétique et non par quartier et rues. La recherche est donc beaucoup plus rapide et efficace.

Elles ont en outre l’avantage de prouver la présence d’un ancêtre à une date donnée dans la commune, puis de livrer quantité de précieuses informations. En plus des noms et prénoms de chaque personne, on peut y lire les informations suivantes : le lieu de naissance, la date de naissance, la qualification, la demeure et les observations éventuelles comme décédé ou parti de la commune.

Toujours en ce joli mois de mai, les archives de Lorient ont aussi procédé à la mise en ligne du recensement de 1936. Actuellement, c'est le seul recensement accessible sur Internet. Les autres périodes allant jusqu'à 1975 ont été numérisées, mais elles sont consultables uniquement sur place en salle de lecture.

Les archives en ligne de Lorient proposent un large corpus de documents numérisés : outre l'iconographie, les registres de baptêmes, mariages et sépultures de la paroisse Saint-Louis (1709-1792), l'état-civil de Lorient et Keryado, qui est en ligne jusqu'en 1917 pour les actes de naissance, 1942 pour les actes de mariage et décès et 2002 pour l'ensemble des tables décennales.

A consulter également en ligne, les registres de délibérations de la paroisse Saint-Louis (1708-1793) et du Conseil municipal de Lorient (1736-2012) (avec interrogation des sommaires en plein texte) et les arrêtés du maire de 1798 à 1941.

La recherche peut s'effectuer soit dans les fonds d'archives, la documentation (la bibliothèque ou les périodiques), ou encore sur le contenu des notices ou les index (lieux, édifices, organismes, personnalités et mots clés).

Liens

A lire aussi

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie